Randonnée pêche des lacs du Carlit

 

     L'ensemble du Carlit situé dans la Cerdagne française ou haute Cerdagne dans les Pyrénées Orientales(66) comprend 12 lacs, dénommés d'ailleurs localement "étangs" (estany), situés au dessus et à l'ouest du lac des Bouillouse (2016 mètres)

                                                 

                                                                                                 

à partir duquel on les rejoint en 30 mn de montée facile pour ensuite en faire le tour en partant vers l'ouest par le nord pour revenir vers l'est par le sud en tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre : le total de cette superbe "boucle", de seulement 300 mètres de dénivelé départ et retour au pied de l'hotel Bones hores

                                                                        

demande si l'on ne s'arrête a pas 3H de marche" familiale" sans aucune difficulté ....mais il est bien évident qu'il faut s'arrêter à chaque lac pour profiter de cette balade exceptionnelle au cours de laquelle le pêcheur, son épouse et les gamins trouveront largement leur compte..c'est dire qu'il faut prévoir la journée et le casse croûte et commencer la montée vers 10h du matin au plus tard pour redescendre aux alentours de 17h.au plus tôt

 sans omettre de prendre alors à l'auberge du Carlit  
ou au chalet refuge des Bouillouses une boisson et une part de tarte aux myrtilles .
   
  

avant de reprendre la navette pour descendre!La meilleure période se situe en Juillet Aout car au dessus de 2000 mètres la montagne peut être rude, comme en témoignent les restes de neige fin juin et la présence des 4 abris de tole verte sur le circuit, à repérer car ils peuvent rendre service et situés au bord du lac Dugnes, entre Combeau et Trebens, entre le lac Long et le Llat et au dessus de la Coumasse: pour les avoir expérimentés par deux fois, je confirme qu'un orage brutal peut transformer temporairement ces modestes et très spartiates refuges en véritables havres de paix!!

                                                                                                   

                                          Le trajet est figuré et chronométré sur cette vue d'ensemble des lacs

                                        

Au sortir de Montlouis on prend la D116 direction Axat puis après 1km la D60 pour le lac des Bouillouses à gauche pour rejoindre après quelques km , 100 mètres après le superbe camping municipal du "Pla des barres", resté très "sauvage", une seule étoile, traversé par la Têt et équipé depuis 2009 de sanitaires en rondins chauffés et parfaitement conçus,

                                                                                          

 

un immense parking que le conseil général a eu le bon goût d'installer et prendre une des navettes qui tournent de 7 à 19H en juillet aout toutes les 15 minutes..le tarif est extrèmement raisonnable, et il n'y a plus désormais de voitures, sauf celles qui montent très tôt matin..., pour encombrer la route, polluer et dévaster le site du lac, alors qu'il y avait auparavant jusqu'à 2500 véhicules/jour..!.

        

10 H :départ après la traversée du barrage qui se fait au pied de l'hôtel , à la pancarte qui marque le débutt du sentier, après avoir consulté le panneau de l'AAPPMA qui donne de précieux renseignements sur la règlementation de la pêche , les jours d'ouverture limités aux mercredis et aux WE et jours fériés, les réserves......etc..!

                                                            

                                      

 
La montée durera 30mn, d'abord douce à l'ombre des pins  
puis un peu plus raide à travers quelques éboulis
 
 
pour mener à la bifurcation qui indique à gauche le Carlit et les étangs et à droite "l'estany del viver", atteint à     
 
 
.
 

        10H30 ..étang Vive(1)

que je vous conseille de rejoindre pour faire le circuit dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, en laissant pas très loin à gauche l'étang Nègre(12) que vous pourrez aller voir au retour en fin de parcours!

C'est au bord du Vive que je monte en général ma canne et que je commence à pêcher en suivant le sentier de sa rive sud ouest avant de poursuivre au nord ouest par 5 minutes de petite

                       

grimpette , puis 10mn de plat à travers deux zones marécageuses sur la droite en franchissant la petite passerelle en bois et terminer par une nouvelle grimpette de 10 minutes

                                

                                                                                       d'où l'on domine le lac que l'on vient de quitter

                                                                                             

pour accéder à 10H55 à l'étang Dugues (2)

(ou Dougnes) dominé par un abri vert, où l'on trouve en général quelques moucheurs car il est très facilement pêchable sur tout son pourtour, et poissonneux...

             

                                      Farios           ou                                            Arcs
             

On le laisse à main droite pour longer sa berge sud ouest, franchir la passrelle de son déversoir dans le petit étang de Bailleul(7) un peu encombré en contrebas à gauche que l'on pourrait rejoindre directement pour abréger le circuit d'une heure en évitant les étangs de Castella(3), Combeau(4) Trebens(5) et Soubiran(6)

ce qui n'est pas dans nos intentions aujourdhui et l'on va gravir en face pendant 12 minutes une pente un peu raide presque Nord d'où l'on domine le lac que l'on vient de quitter  

        

                                            Et du sommet de laquelle on domine 50 mètres en contrebas avant de le rejoindre en 3 mn de descente

     l'étang de Castella(3) a 11H10 un peu encaissé, sauvage et dont on                                          pourra remonter à gauche    

         le déversoir du lac de Combeau ci dessous encore enneigé sur cette                                             photo prise fin juin!        

    

 à 11h15 on contourne le petit étang de Combeau(4) en réserve avec son abri vert                        proche du lac suivant dont il reçoit le déversoir, le lac de

 Trebens(5) dont on on suit a 11h20 depuis son déversoir dans Combeau la rive sud                               Ouest et pour rejoindre en 5 minutes

 après avoir longé son déversoir dans Soubiran et sa passerelle 

      

                       a 11H25 le Soubiran (6) , 2330 m, reconnaissable à sa presqu'ile! 
   
En longeant sa berge sud pêchable tout du long tout comme la presqu'ile, on atteint son extrémité ouest dominée par le sommet du Carlit et on rejoint alors sur la gauche plein sud
 

      

                 le sentier qui descend du Carlit pour grimper plein ouest à 11h35 au petit col

              

     d'où on domine les lacs suivants,sur la droite la Coumasse,les lacs Llat et Long  

       

                    Sur la gauche l' étang de bailleul(7)surmonté du Dugne

    

     

   et que l'on atteindra au bas de la descente à 12H , petit mais très                                pêchable et poissonneux

   

       en traversant le petite passerelle pour suivre la rive gauche de son déversoir

      

 

                   dans le lac long (8) avec son ile atteint à 12h10  

     

     et dont on peut pêcher tout le tour bien dégagé avant de rejoindre

       

 le lac Llat(9) en quelques minutes

   

      en croisant entre les deux un abri vert détruit ce 3 eptembre 2014

   

 A mi distance entre les deux lacs on monte Sud ESt un dôme morainique dont on suit la crète jusqu'au point culminant atteint a 12h15 d'où l'on domine sur la gauche

                        la Coumasse(11) à gauche et   à droite  l'étang sec(10)  avec son rocher                            

                                                                                        

                  On descend alors au sud est pour retrouver en 10 minutes la                                 Coumasse(11) à 12h25 avec son abri vert

         

                             après avoir longé à droite l'étang sec(10)

         

                                                                      

     C'est le sentier plein est un peu sur la gauche qu'il faut emprunter pour                                      rejoindre l'étang Vive (1) ,à 12h35

              

et rejoindre le sentier du matin qui redescend, en laissant
l'étang nègre(12)                  

   

ou noir le bien nommé

     

sur la droite

aux Bouillouses que l'on rejoint vers 13 h,

après 3h de promenade tranquille, ce qui laisse au pêcheur qui veut être redescendu à 17h, 4 heures de pêche, mais 6, soit 30 minutes par lac s'il démarre à 9h et descend pour 18h, en sachant que le bivouac est règlementé mais autorisé ce qui permet de rester unes soirée pour pêcher le coup du matin.!