Cormoran or not....??

 

 

                        

 

 

Joan Miquel:

 

Hausse de fréquentation du territoire français de 2,4% depuis 2004, elle était de 7% entre 1997 et 1999.

On compte 722 dortoirs pour 89 183 oiseaux.

Le cormoran s'installe et niche de plus en plus en France (2678 couple en 2003 contre 1740 en 1996)

Il a été abattu légalement 25 239 cormorans en 2003 2004 le quota était de 30 788.

On parle encore de destruction d'oeuf, alors que l'on sait que c'est matériellement impossible, qui est-ce qui ira monter sur des arbres morts de 10 mètre de haut au milieu de lacs?, combien d'arbre peut on visiter e une journée c'est humainement impossible, il faut tirer sur les nids.

 

adelas

 

Equilibre et régulation.

 

-1) le moins qu'on puisse dire est que le cormoran n'est pas une espèce menacée en France.

-2) A contrario, le cormoran étend sa zone d'habitat, notamment dans des régions où il n'existait pas.

-3) La truite sauvage, elle, est menacée dans bien des régions et des efforts considérables sont faits ou à faire pour la protéger, voire la ré-introduire. Elle n'a pas besoin d'une concurrence nouvelle ou supplémentaire

-4) le "bon sens" passe par les mots "equilibre" et "régulation".

 

Hélas, des  excités d'une écologie passionnelle ne veulent rien entendre et crient au meurtre dès qu'on envisage une limitation des populations.

J'ajoute que le refrain " tout est la faute à l'Homme" devient une rengaine insupportable. L' "Homme" a aussi sa place sur notre planète.

 

gus orviston

 

 Les cormorans ont investi le Cantal et ça ne se limite pas aux barrages (malheureusement) !!!

Je les ai vu oeuvrer au barrage de Saint Etienne Cantales, impressionnant  

Y en avait une trentaine, ça faisait peur !!!

Ensuite, les cormorans (qui ne prennent pas uniquement le permis 2ième catégorie) font aussi des ravages sur nos rivières du Cantal. Je sais de source sure qu'ils dévastent la Cère à Laroquebrou (pour ne citer que cet exemple) et j'imagine qu'ils ne se gênent pas pour aller ailleurs. Je discutais dernièrement avec un local qui me disait : "Je les regarde plonger tous les matin en buvant mon café. Ca me dégoûte tellement que je ne pêche plus la truite, ils ont tout bouffé. Maintenant je vais m'amuser avec les gardons. Faudra faire quelque chose..."

 

adelas

 

 

La "nature" tue en permanence, c'est la règle du moins fort qui se fait manger par plus fort que lui, qui se fait manger par plus fort que lui etc.

 

Les hommes ont, fort heureusement, un peu plus de conscience que ça et protégent énormément d'espèces végétales ou animales.

 

Au lieu de cette culpabilisation systématique du genre humain, coupable selon certains de tous les malheurs du monde - ce qui est une ânerie - il faut regarder les choses avec plus de bon sens.

 

Oui un équilibre et des régulations s'imposent souvent. Il n'y a pas à en avoir honte ni à crier au meurtre...

  

Notre planète n'est plus une jungle. Notre présence et notre continuelle expansion en ont fait un jardin. Ce n'est pas une hypothèse, c'est aujourd'hui un fait.

 

La Terre est devenue notre jardin. Elle le restera et les jardiniers que nous sommes continueront à oeuvrer pour que ce jardin soit le plus beau possible.

 

Aujourd'hui, il contient trop de cormorans...On ne les supprimera pas. On les empêchera de devenir envahissants

 

                                

                                                                 Le cormoran

 

 

                                                                              

 

                                                                      

Un pêcheur à la mouche avait trouvé navrant

Que des amis à lui hostiles aux cormorans

Projettent froidement alors de les détruire

Faute de pouvoir les forcer à repartir !!

 

Il avait rajouté pour faire opposition

A ce projet visant à leur disparition

Son nom  en majuscules à une pétition

 Dont les termes plaidaient pour leur préservation

 

     §§§§§§§§§§§§§§§ 

                         

Sur un joli radier musardaient plusieurs truites :

Notre ami le moucheur les repéra de suite

Pour poser, très léger, sa petite éphémère

Juste sous le nez de la plus grosse mémère

 

  

 

Qui d’un bond s’en saisit, faisant chanter la soie

Du pêcheur dont le cœur avait bondi de joie !!

 

          

      Mais une ombre soudain, noire comme la mort

      S’abat sur le poisson, sauvagement le mord

       L’engloutit et s’enfuit sans demander son reste

 

         

 

          Ignorant notre ami qui vocifère et peste

         Maudit le cormoran cet oiseau de malheur

           Sur lequel on lui avait fait verser des pleurs :

 

        Pétition de mes deux, écolos de mes fesses

      Qui défendez pareille saleté d’espèce

     Faut-il donc à la fin que vos soyez bien fous

        Pour vouloir mélanger les moutons et les loups !!

        Et puis c’est mon agneau que l’animal emporte !
        Plus jamais plus jamais pétition de la sorte :

 

    

 

 

      Je jure un peu trop tard qu’on ne m’y prendra plus

  A signer un torchon sans même l’avoir lu!!

 

 

 

                                                                                                   D’après Adelas

 

 

 

 

 

**************

 

Constat sur un lac début 2013

 

    .....................Il avait été empoissonné par plusieurs centaines de kilos de truites depuis le mois d'octobre. Malheureusement, quelques jours après le dernier empoissonnement de mi-janvier pour un concours , les pêcheurs à la mouche qui avaient l'habitude de toucher quelques poissons sont revenus capots et ont fait le constat suivant : plus d'activité et quelques poissons morts. Nous avons fait le même constat en rencontrant un promeneur matinal qui nous a informé de la présence de plusieurs dizaines de grands oiseaux noirs sur le lac ( environ 72 selon ses dires). le président de l'Aappma a été alerté. Il a demandé à la Fédération de pêche de haute garonne de faire des prélèvements qui se sont révélés négatifs. Certaines rumeurs dont les plus folles commençaient à faire le tour du département . La fédération a donc décidé de faire une pêche de contrôle avec d'autres techniques que la pêche à la mouche. Celles ci ont donné le même résultat, aucun poisson au bout de la ligne. Elle a poursuivi ce contrôle hier jeudi 21 février début d'après midi en disposant 5 filets sur ce lac. Après plusieurs heures, résultat de cette pêche miraculeuse: 1 truite et 1 gardon.

100KG de truites seront mis vendredi et il est demandé aux pêcheurs de prévenir la Fédération en cas de problèmes. Des mesures de protection contre ces prédateurs devraient être prises l'année prochaine. En attendant la plupart des poissons ont donc disparu mais pas pour tout le monde, nous vous laissons le soin de conclure!!

 

Constat 2016