L'équilibre canne-moulinet: Obligation ou vue de l'esprit??

                                    Il est des contre vérités qui ont la vie dure, et cette notion d'obligation d'équilibre canne moulinet en est un un exemple typique!!

Il est en effet communément considéré dans le monde de la palm ,qu'il est impératif

d'équilibrer l'ensemble  en statique à l'horizontale

de part et d'autre de la prise en mains sur la poignée, soit entre  le poids du moulinet d'un côté, celui de la longueur de la canne de l'autre..!

Or la palm, encore appelée "pêche au fouet", consiste en principe à fouetter...

activité dynamique  et qui s'exerce dans un plan vertical....

ce qui condamne au regard des réalités de la science physique, l'assimilation qui amène sans justification objective, à

alourdir un matériel que les concepteurs s'ingénient à.... alléger..., 

c'est évident..mais il faut sans doute quand même, pour convaincre les sceptiques, ...le démontrer...dont acte...!

 

                                                                               ****************************

1/ Le coin des petits

                  Le temps des cerises ou la petite histoire du petit pêcheur malin et du petit pêcheur concon                                                                 

                                                           

Il était une fois un petit pêcheur malin et un petit pêcheur concon qui, au joli mois de juin, convoitaient les cerises qui rougissaient le grand arbre de leur jardin !!
Comme chacun possédait une échelle, vite vite chacun alla quérir la sienne mais dans leur précipitation gourmande, chacun la posa sur son épaule n’importe comment et l’échelle piqua du nez jusqu'au sol !

Alors que le petit pêcheur concon  accrochait à l’arrière de l’échelle qui pointait vers le sol un sac de pommes de terre de 10 kg pour rétablir l’ équilibre et la ramener à l’horizontale

Le petit pêcheur malin se contenta de reculer un peu l’échelle sur son épaule et elle s’équilibra instantanément sans surpoids.. et retrouva l’horizontale !

Le petit pêcheur malin malin arriva au cerisier bien avant le petit pêcheur concon, dressa vite et facilement à la verticale son échelle entre les branches du cerisier car une échelle est faite pour être dressée verticale dans un arbre, même si on doit la transporter de temps en temps à l'horizontale d’un arbre à l’autre, ce que certains font d'ailleurs pour s’amuser en à la portant verticale comme les clowns qui tiennent en équilibre un bâton sur leur nez, mais une échelle ne se porte pas sur le nez, même à la verticale !!

Le petit pêcheur concon , tandis que le petit pêcheur malin se gavait des meilleures cerises, soufflait et suait sang et eau en portant son échelle alourdie de ses 10kg de pommes de terre et eut bien du mal à la dresser à la verticale avec ce foutu sac toujours accroché à un barreau… !
Il finit quand même par pouvoir manger quelques cerises rescapées de la goinfrerie du petit pêcheur malin qui ne l’avait pas attendu….mais lui expliqua que son système pour transporter son échelle horizontale en rajoutant du poids vers l’arrière au lieu de la reculer un peu sur son épaule lui avait fait perdre beaucoup de temps et d’énergie en le fatigant inutilement, et qu'à la verticale ce poids supplémentaire était toujours la... pour rien du tout... et le petit pêcheur concon sembla convaincu!
 

Lorsqu’ils furent rassasiés , le petit pêcheur malin et le petit pêcheur  concon décidèrent alors de partir à la pêche à la mouche dans la rivière qui coulait au bas du pré de leur maison et ils coururent tous deux chercher leur canne qu’ils empoignèrent par la poignée de liège, mais comme elles piquaient  du nez, le petit pêcheur malin avança un peu sa prise et sa canne reprit l’horizontale sans effort et comme le petit pêcheur concon était à la traîne il l’appela et ce dernier  lui répondit :


                                             "attends moi, il faut que je rajoute du poids en arrière de la poignée car ma canne pique du nez !!"

Ils ne purent pas  pêcher ensemble ce jour là car à ces mots le petit pêcheur  malin sentit la tête lui tourner et dut aller s'allonger pour  se reposer.., malaise  que le petit pêcheur concon attribua à une indigestion de cerise.......et il ne sut jamais que ce n'était pas ça....!!

....................................L'enfant s'est endormi...CHUUUUTTTT..BONNE NUIT....!!!   

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

2/ Le coin  des grands

                                           

MessagePosté le: 01 Mai 2005 11:19    Sujet du message: Equilibre canne-moulinet..mouais! Plutôt le poids total,non?

     Eric a écrit:

        Avec la 10 pied en effet l'équilibre n'est pas bon avec un vivarelli. (Moulinet trop léger.)

Misterhyde a écrit:

Je viens de monter ma 10 (piam concept 100g ) avec mes 2 viva soie naturelle et soie artificielle 4-5 : le point d'équilibre "au repos" se situe.... 2cm au dessus de la jonction liège-canne....déséquilibre évident que je ne chercherai pas à corriger car  dérisoire à mon sens par rapport à  ce qui va se passer en action de pêche....

Flynbikes 06 a écrit:

   j'utilise le vivarelli avec une fly 700 9p #4 ainsi qu'avec d'autre cannes et cela me pose aucun pb d'équilibre quelque soit la canne utilisée. il est vrai que j'ai toujours privilégié l'usage pour lequel j'utilise tel ou tel moulinet plutôt que la question d'équilibre qui est franchement le dernier de mes soucis

jean marc a écrit

sur un fouet je ne pense pas que le point d'équilibre soit important Je n'avais pas lu le lien mais ça rejoint ce que je pensais

  29/07/2011 12h50    

                                                                                                       

  Je viens d'acquérir un Lamson Litespeed Hard Alox 1.5 Fly qui se révèle trop léger pour équilibrer ma canne 9P6 #4. (c'est le moulinet préconisé pour soie de 4). Quelqu'un (e) connait-il un procèdé pour ajouter du poids en fin de talon (encastrement ???? ou autre) sans que ce soit ni trop laid ni trop gênant à l'usage.

*

Spent 82

*Tu peux mettre du fil de plomb enroulé sous le backing de ton moulinet

 

*Il y a aussi un moyen assez simple, si le bouchon du talon du porte moulinet se démonte. Il suffit de "coller" à l'époxy sur le bouchon du talon un morceau de plomb. Une fois introduit dans le porte moulinet il est facile de régler l'équilibre en enlevant au fur et à mesure de la recherche d'équilibre, un peu de plomb............

.....................................Ceci dit, l'équilibre canne/moulinet est quelque chose de très subjectif. Je vois beaucoup de très bon moucheur pêcher avec une 10' et un vivarelli, ce qui signifie forcément que la canne a tendance à piquer du nez. personnellement je préfère quand la canne est un peu plus lourde du talon que de la pointe, mais tout est une question de sensation. as-tu seulement fait des essais au bord de l'eau avec ton ensemble? es-tu in-conforté par le fait que ta canne pique du nez? avant de "plomber" le tout vaut mieux être sur de soi.

  

                                                                 OUF! ENFIN UNE PAROLE RAISONNABLE :                                 





 

 

*************************

Une canne nue a un centre de gravité qu'il est facile de déterminer: pour ma Winston boron IIX de 9P6= 2,90m pour 90 g, il se situe à 64 cm du talon soit à 44 cm en avant du point d'équilibre idéal au milieu de la poignée lui même situé à 19cm du talon

 

                             Centre de gravité de la canne nue comparé au point d’équilibre recherché

                                                                   

 

                           

 

Ce centre de gravité recule, évidemment, avec la charge du moulinet installé en arrière de la poignée, mais rarement  jusqu'au "point d'équilibre" du  milieu de la poignée et la réalisation de cet équilibre nécessitera toujours , comme dit plus haut, l'adjonction de poids supplémentaire pour alourdir le moulinet que les concepteurs s'ingénient à alléger le plus possible...............cherchez l'erreur.


                                                     OlaOlaOla

                   



     LA RECHERCHE DE  L'EQUILIBRE AU REPOS  de l'ensemble "canne moulinet" vise à ramener son centre de gravité   au centre de la main qui tient la canne ,  donc  obligatoirement  au centre de la poignée liège entre


                                                    - le poids du matériel situé au dessus (les 270cm de la canne )
                                                     -et le poids de celui situé 8,2cm au dessous  ( centre de gravité du  moulinet)

                                                                                   

                                                                                                                                                      

                          C'est donc sur ce point précis au centre de la poignée que devra  reposer l'ensemble à "équilibrer"

                                                                                       comme le montre cette photo "truquée"                                                                      

                                                                                                 

                                             car  sans trucage,  suspendue par ce point d'équilibre" idéal" situé au milieu de la prise en   mains,

                                                                          la canne nue pique du nez en plein déséquilibre "pesé" à 16g 

 

   

et pour rétablir l'équilibre en corrigeant ce déséquilibre persistant, il faut faire coïncider, en le faisant reculer de, 45cm le centre de gravité de la canne nue avec le point d'équilibre souhaité..ce dont un moulinet moderne, léger de seulement 136g à dessein, est incapable 

mais il fait cependant reculer de 32cm.. le centre de gravité de l'ensemble qui doit encore reculer de 13 cm

comme objectivé sur la photo ci dessous "truquée".

ce qui a été obtenu ci dessous, photo cette fois non truquée

 

                                                                          

                                              

                                                                               mais à quel prix....ou plutôt à quel POIDS!!                                                      

 

puisqu'il a fallu, pour "équilibrer", ajouter au moulinet de 136 g

                                                                                un poids supplémentaire de ...................... 391g

                                                                                                                                                                527 g

                                                                                                                                                              

 

*Comme l'ensemble de départ canne Winston boron IIX 9p6 (90g) + moulinet(103g) +soie  DT4 (33g) = 226grammes,

 

*c'est  plus d' une fois et demi (x 1,7) ce poids qu'il a fallu rajouter pour arriver à un total de 391+226=617 grammes au nom de cet  "équilibre" d'une canne nue de...90 grammes

 

*et  qui sert lorsqu'on se déplace au bord de la rivière, à tenir  en équilibre  par sa poignée  la canne horizontale en évitant de planter le scion au sol ou de l'accrocher dans les branches des arbres, mais à ce moment la il est plus simple d'avancer sa prise  pour empoigner son matériel de 226 grammes  au dessus de la poignée au début du blanck  donc au niveau du centre de gravité"spontané"....   plutôt que de reculer celui-ci  en alourdissant le moulinet de 391 grammes!!

 

                                                                                     *************************

 

Tout ceci s'explique très simplement en se référant au système du  levier connu en pratique depuis la nuit des temps , dont Archimède a compris et maîtrisé plus tard toutes les possibilités comme en témoigne l'une de ses citations les plus célèbres :

 

                                                                   « Donnez-moi un appui et un levier et je soulèverai la terre. »

 

Le principe est illustré ci dessous d'une façon parfaitement claire et appliquée au cas particulier du matériel utilisé pour l'expérimentation 

                                                                                                        qui a précédé

                                         

                                             

Alors, outre le fait qu'un "équilibre" à l'horizontale ne signifie plus rien à la verticale, il faut que les incrédules qui pensent le contraire réalisent qu'un accroissement de poids de seulement 10 g en pointe (poids apparent de la soie en mouvement par exemple) exigerait un accroissement de 330g du poids du moulinet à 8,2 cm pour que cet équilibre pour eux "sacro saint" soit très momentanément "récupéré".......soit 33g pour 1g!

Revenons àux mesures précédentes avec la balance de précision et voyons à la lueur de la formule ci dessus à quoi correspondaient les chiffres trouvés!

Le déséquilibre de la canne nue était de16 grammes en pointe à 270cm: 270 x 16= 4320grammes force

4320/8,2 = 527g le poids à appliquer à 8,2cm pour équilibrer ces 16g

soit 527/16 = 32,94 g à rajouter au moulinet pour chaque nouveau gramme en pointe

 

 3/L'action de pêche vue par le physicien

Le couple: Pour faire tourner quelque chose, une canne à mouche par exemple, il faut exercer un couple c'est à dire deux forces des sens opposés de chaque côté de l'objet à tourner (pointe et talon dans le cas qui nous occupe). Le couple se mesure comme la force exercée multipliée par son bras de levier = Nm = Newton mètre

Le moment d'inertie quantifie la résistance d'un corps soumis à une mise en rotation (ou plus généralement à une accélération angulaire)autour d'un axe, qui détermine la difficulté d'accélérer ou freiner la rotation de cet objet autour de cet axe ! . Ce qui compte dans ce calcul qui n'est jamais simple, c'est que la masse intervient..mais bien moins que sa distance à l'axe qui intervient, elle, " au carré " , soit
Kilogrammes x mètres
au carré

*On constate ainsi que malgré sa légèreté, dans le fouetté, c'est la canne qui présente le plus grand moment d'inertie par rapport à l'axe et que c'est surtout son moment d'inertie qu'il faut vaincre pour la faire "fouetter" . D'où l'importance de sa légèreté

* Encore plus surprenant, la masse des 15m de soie(16g), à l'extrémité de la canne correspond à doubler le moment d'inertie de l'ensemble canne - moulinet!

*Cette canne serait encore plus facile à tourner si elle était tenue par son centre de gravité. Car le moment d'inertie le plus petit est celui autour d'un axe de rotation qui passe par le centre de gravité. Mais cela réduirait la distance entre la main et la pointe de la canne, la raccourcirait en somme…..sans intérêt !!

* Est-ce que l'on pourrait alors gagner en déplaçant le centre de gravité vers la poignée en ajoutant des masses côté talon? Non, car ajouter des masses augmente le moment d'inertie. On perdrait, même si le centre de gravité descendait à la poignée (donc….à quoi bon équilibrer en rajoutant du poids ?? nous y venons.. !)

4/ Le ressenti du pêcheur en action:

Pour appliquer rigoureusement au bord de l'eau les principes du levier, du couple et du moment d'inertie, il faudrait que la poignée de la canne soit transpercée en son milieu par un clou qui traverserait ensuite le milieu de la paume de la main, axe autour duquel s'exerceraient toutes les forces et mouvements envisagés jusqu'ici !!

                 

     Or..il n'en est évidement rien  puisque la canne tenue fermement par la main oscille:

*soit " à l'anglaise " autour de l'axe du poignet, éventualité la plus proche de la théorie

* soit à la " Franc comtoise " technique devenue plus courante avec le talon qui reste au contact du poignet figé rectiligne alors que l'axe est au niveau du coude qui impulse le mouvement, (H Bresson et Joan Wulff !!).............. on s'éloigne notablement

*soit même à " l'Autrichienne " (Hans Gebensroither) où l'épaule et même la rotation du thorax participent activement à l'animation !! et là on est très éloignés de la théorie " idéale "

Quoiqu'il en soit, l'approximation est permise d'autant qu'elle est incontournable, et permet quand même de constater que cet équilibre "pesant", réalisé au repos à l'horizontale .. .

*.ne correspond évidemment plus à rien de rationnel ni d'utile quand la canne non équilibrée:

* est verticale car elle est alors en fait " à l'équilibre "…..,

*mais dès qu'on l'incline il se crée un couple qui verrait plonger sans espoir de retour la pointe de la canne au dessous de l'horizontale sans l'intervention de la main pour l'arrêter :mais cet "effort" à fournir, indiscutable selon les lois de la physique, est quasiment dérisoire en pratique avec un matériel de 226g

alors que le poids rajouté pour l'équilibre rend très perceptibles, et douloureux en fin de journée les 617 g  nécessaires dont le seul avantage serait la tendance à ramener l'ensemble à l'horizontale !

*****************************

Un calcul assez complexe réalisé par un physicien montre que lors du "fouetté" à la " franc comtoise " avec un matériel de 400g au moment d'inertie de 0,56kg x m2 il faut un couple de 3,15Newton mètres , ce qui ne demande pas à priori un gros effort au coude puisqu'il correspond à soulever une masse de 1 kg. pendant seulement 3 dixièmes de seconde……à chaque oscillation…

Si l'on considère
*que chaque posé est précédé de 5 "faux lancers" , (soit 5kg),
*que l'on effectue seulement un posé par minute (pour tenir compte de tous les "temps morts")


*pendant 4h de pêche, soit 240 mn

on calcule que si on soulève 5kg x 240 = 1200kg pour un matériel de400g

on soulève

* 678kg avec un matériel non équilibré de 226g,

*1851kg avec un ensemble équilibré de 617g

                         *le rapport étant "grosso modo" de 1 pour 3 !!              

            CQFD.......                                                                                                                                                                    

       

 

 ***********************


    

5/CONCLUSION : so great ::

Alors, vous cherchez quoi quand vous "équilibrez ", au repos et à l'horizontale, votre  canne avec le moulinet, en l'alourdissant beaucoup? Un équilibre en statique qui vous coûte très "lourd"....et ne présente plus d'intérêt en  action de pêche, bien au contraire, car elle devient indiscutablement plus "fatigante"...ce qui est ressenti par la grande majorité pour qui en la matière

                           Le poids, où qu’il se situe, est en fait  toujours l’ennemi à combattre, alors...ne leur en faites pas rajouter

et pensez à R Rocher qui après une longue carrière de pêcheur exceptionnel avec le matériel bien lourd de son époque se voit contraint d'abandonner suite à cet aveu:

 

 

MAIS... si les lois de la physique sont cruelles pour ceux qui tiennent absolument à alourdir le talon de leur canne sous couvert de faux arguments, il en est un excellent qui l'emportera toujours sur les lois les plus strictes.....c'est votre "ressenti" à vous, que personne ne peut discuter, surtout si vous avez vraiment essayé sans satisfaction de pêcher "léger":... alors alourdissez tant que vous le désirez le talon de votre canne

si votre confort y trouve son compte.....c'est subjectif et donc c'est votre affaire..

mais n'en tirez pas de conclusion générale ni de consigne à imposer, sous prétexte d'équilibre,à qui que ce soit car vous ne pourrez vous appuyer sur aucun argument objectif

face à ceux qui n'ont pas le même ressenti que vous tels que

 

 

CHARLES RITZ, orfèvre en matière de cannes s'il en fut , qui écrivait en 1952:

 

                                                                                         

 

  la super championne Américaine JOAN WULFF qui écrit dans son ouvrage de référence "le lancer de la mouche"  en 1987                                                                                                                 

             

JP  PEQUEGNOT (Qui a été jusqu'à pêcher  avec son moulinet harnaché sur sa poitrine) dans son livre culte où il répond en 1970 à cette phrase si souvent  énoncée::

 

            

Johanes ROBIN qui dans un délicieux ouvrage plein d'humour consacré à ce sujet et après en avoir fait le tour écrivait en 1936:

 

 

  

 

 

 

 

Enfin, et ce n'est pas rien....moi même !!

                                                                                                     

 

tout comme bien d'autres..la preuve !!

Zanella qui pêche canne nue sans moulinet avec un cadre comme les anciens

et ne semble pas être moins performant avec sa canne .....non équilibrée....

et les Américains!!

PS

Pour consoler les irréductibles de cet "équilibre" , fut-ce au prix d'un poids supplémentaire, j'ai à leur intention repris toutes mes cannes


*pour les équiper, quelle que soit leur longueur, d'un moulinet Thierry Haart de 136g
               *et rechercher alors leur point d'équilibre qui est pour toutes
+/- décalé vers la pointe                   

1/ 10cm au dessus de la poignée pour laPiam concept 10'

2/ 3cm au dessus de la poignée pour la Winston Boron2X  9'6

3/1cm au dessus de la poignée pour la bambou Pezon Michel 6'9"   

4/quasiment à la limite entre la poignée et le blanck pour la Sage SLT 9'

 5/ très peu au dessus du milieu de la poignée pour le piam concept 8' et la" Gouet" de Patrick Lebreton 7'2"

,IL S'ENSUIT QUE pour reculer (bien inutilement comme démontré ci dessus) ce point d'équilibre pour toutes ces cannes au milieu de la poignée, il faudrait

" rajouter au talon un poids" nettement supérieur pour 4 cannes sur 6, à celui de la canne nue,

ce qui augmente le poids total qui passerait alors du bleu au rouge..alors comparez et réfléchissez encore...

 

 
Recherche de l'èquilibre pour 6 cannes
 
 
Piam concept 10" 4 brins
 
 
 
     
 
 
 
Boron 2 x 9'6 4brins
 
 
 
 
Poids rajouté au talon comme pour toutes
 
 
 
 
Comme en début de démonstration, poids rajouté au moulinet donc plus en avant=grosse différence +224g pour quelques cm
 
 
 
     
 
Sage SLT 9' 4 brins
 
 
 
     
 
 
 
Piam concept 8' 2 brins
 
 
 
 
 
 
 
 
La même avec le moulinet inversé plus reculé de quelques cm,= équilibre parfait
 
 
 
 
Patrick Lebreton Gouet 7'2" 2 brins
 
 
 
 
 
 
Bambou Pezon et Michel 6'9" 2 brins