BONJOUR LUNETTES,…ADIEU…COUP DU SOIR !!!!

                                                                                                  

En raison de la presbytie qui nous guette tous avec l’âge, il m’a fallu contrer  ce problème de vue, au coup du soir notamment où je finissais à passer plus de temps à viser l'oeillet de ma mouche qu'à la poser sur l'eau!  


Après avoir essayé tous les "passe -fil" de couturière dont certains bien trop gros pour les petits hameçons

 

 

 

 

j'ai décidé d'équiper toutes mes mouches au montage par une boucle de fil de cuivre passée dans l'oeillet et assez ouverte pour que j'y glisse ma pointe, à la nuit tombante, sans difficulté

 

                                                                                          

   1/ Le matériel: une planche à clou, ou plutôt :

 

                     - une planchette de contreplaqué de 10cmx10cm à travers laquelle j'ai passé en son centre     - 

                      -un clou à tète plate de 8cm pour 4mm de diamètre qui reste ainsi vertical,mais que l’on peut enlever facilement pour rangement et

                     -du fil de cuivre fin, le plus fin étant le meilleur mais également le plus difficile à trouver : Fil de cuivre JMC mouches de charrette "fin cuivre" étiquette jaune verdâtre! Mais depuis que j'ai réalisé que les brins de cuivre des fils téléphoniques avaient le diamètre idéal, je n'utilise plus que ça: 

 

                                                              

 

2/ Quand ma mouche est terminée je passe dans l'oeillet un brin de ce fil de cuivre très fin de 10cm environ, par ses deux extrémités :

  Tranquillement installé à mon étau, bien éclairé et lunettes sur le nez il m'est facile de passer dans l'oeillet de l'hameçon l'une puis l'autre extrémité du fil de cuivre, je les récupère de l'autre coté,

                                                                  

 

3/ je sors ensuite l’ensemble de l’étau et je glisse la boucle sur le clou qui va la" calibrer" et  je sors mon « arme secrète » :

Une aiguille piquée dans la trousse à couture de Madame, assez grosse (l’aiguille), dont j’ai coupé à l’aide d’une tenaille le chas  en son milieu ce qui la transforme en une petite  «  fourche » Cette aiguille amputée de la moitié de son chas , plantée dans un bouchon de liège (d’une bouteille de  Bordeaux 1975 en ce qui me concerne, souvenir, souvenir  !!)  va me permettre de torsader facilement les brins de cuivre : les photos ci-dessous valent toutes les explications :

                                                                

                                                                  

 

4/Après quelques tours, la boucle s’est resserrée autour du clou dont le diamètre la calibre alors que les fils se sont torsadés, ce qui les bloquera empêchant qu’ils glissent de l’oeillet

:                                                                       

 

5/ Il est facile, avec l’ongle du pouce, de faire «  glisser » le tortillon de cuivre pour le libérer de l’aiguille après avoir retiré l’ensemble du clou :

 

                                                                          

 

6/Le montage est terminé et il ne reste plus qu’à couper l’excédent de fil de cuivre ranger  la mouche ainsi équipée dans sa boite et au coup du soir je passe sans difficulté quelques cm de ma pointe dans cette boucle de cuivre, je n'ai plus qu'à tirer sur les deux bouts torsadés pour que tout passe par l'oeillet entraînant la nylon et "le tour est joué » !!

                                                                           

                                                                    

 

                                                          Un seul danger à éviter : ne pas s’asseoir sur la planche à clou !

 

SCOOP:

Un petit ustensile récent ,"passe-fil automatique"

 

 

vendu moins de 10 euros par Eurofly facilite parait-il, le passage du fil dans l'oeillet ..., il est très peu cencombrant dans une poche du gilet, fonctionne bien "à la maison" dans les conditions de la vidéo.......bref trèq sé&duisant

 

Or si

sur la vidéo de démo, la mouche est minuscule, H20 . ... le fil est très gros, 25%, ( ça m'avait frappé et je m'étais demandé pourquoi) donc raide et il passe facilement dans l'oeillet

..mais avec un 10%, de rigueur pour une mouche de H 20, bien plus souple et indiscipliné, .... ce n'est pas pareil et même à la maison, ça rate...très souvent , pour ne pas dire à chaque fois!!!

alors

qu'en serait-il "les pieds dans l'eau" les doigts mouillés avec le jour qui descend et un peu de ventt??!

 

Décidément, la boucle de fil de cuivre pour terminer le montage me parait difficilement remplaçable et de plus, fini les oeillets bouchés par le vernis.

mais, évidemment, faut le faire.....à chacun sa vérité!!