Le retour de croisade en Terre Sainte de Haute Saône des Chevaliers de l'Archisèche

(29/05 - 01/06 -2009)

Me voici de retour ce mardi 2 juin 2009 après 850 km en 10 heures de conduite, caravane aus fesses......Réel succès ce « Congrès » organisé de main de Maître par le « soldat Roland » qui, sur place, a mobilisé son énergie et les moyens de l’école de pêche de l’ AAPPMA , (camion, tables , batterie de cuisine dont une cafetière de….10 litres…) pour nous recevoir tous « comme des rois…alors qu’il n’y en a quand même qu’un !!

Vendredi 29 mai: Arrivée des « congressistes »
les premiers sont les plus éloignés, Anehibaballe et Ludo que je vois débarquer de leur charente à 14 heures au superbe camping du « Chatigny » de Luxeuil où, arrivé depuis quelques jours , j’ai fait ouvrir les deux chalets retenus 3 nuits pour la circonstance. .

                                                           
brève installation puis je les emmène faire le tour de la région pour découvrir le Breuchin qui sera notre terrain de jeu pour les jours à venir.. Fleuve 54, Didier de l’eau d’êve, Tristan, suivront en ordre dispersé tout au long de l’après midi, Pirlouit et le Bouffon, locaux, suivront et à 19 heures nous nous retrouvons à 9 chez Roland à Saint Sauveur pour le Barbecue où nous rejoindront bientôt Konem et Ced sans virgul qui était pourtant attendu et espéré…puis Tonton qui a été chercher à la gare de Lure son copain Arnaud , nouvelle jeune recrue sympathique en diable….et Gilles, un ami de Roland instructeur à l’école de pêche, fin pêcheur lui-même et qui nous servira de guide oh combien précieux le long de ces rivières qu’il connaît si bien.. ! Drosera s’est décommandé pour raison de santé, et Michou n’arrivera que dimanche matin.. …15 au total !

                                       Le barbecue chez Roland réunit tout ce beau monde, les liens sont vite tissés entre chevaliers qui ne se connaissaient pas tous

                                                           
                                                           

… …pas de « brebis galeuse » ……évidemment il y a bien Didier…qui cause… qui cause , ..mais tellement gentil….alors..ça s’annonce bien , et la mirabelle de Roland permet de clôturer superbement cette chouette première soirée !!
Retour au camping
, distribution des autocollants reproduisant l’écusson et des the shirts fournis par l'intermédiaire de "adada" pareillement décorés.. avec un problème : Tonton n’arrive pas à ranger correctement ses « abdominaux » dans la plus grande taille prévue.. « L »…il eut fallu du XXXL…ce que c’est que d’être trop musclé !!
                                                 Madame anehibaballe nous a de plus concocté dans son four à porcelaines une "chope" personnalisée pour chacun, jugez du travail!!!

                                                                                                           

Les binômes sont formés, qui resteront identiques pour les 4 demi journées de pêche prévues, organisation oblige.. !
DODO, rendez vous demain samedi à 9h chez Roland pour distribution des postes de pêche !!

Samedi 30 mai

                                                                Après le petit déjeuner en commun tout le monde se retrouve à 9h devant chez Roland pour le brifing

                                                                

puis la procession des voitures s’étire le long de la rive gauche du Breuchin que l’on remonte « à la queue leu leu » pour larguer, carte en main, les uns après les autres sur les 8 parcours prévus depuis Froideconche jusqu'à l’amont de Faucogney les « binômes » pour la première matinée de pêche…

                                                                                          Les premiers largués à au parcours N°1 sont konem et Ludo,

                                                                 

et Gilles en prendra systématiquement un sous son aile pour une destination connue de lui seul (Augronne, Combeauté, Ognon….)……et qui fera à chaque fois des heureux….tout le monde y aura droit une fois ;!!
GOOOOO !! Le repas de midi est prévu au lieu dit »le moulin d’Amage » sous les ombragres du bord du breuchin, sur la rive droite à peu près au milieu du parcours , et l’on charge avec Roland le camion de l’école de pêche du matériel pour aller le mettre en place…..il faudra ensuite à l’heure prévue aller chercher le « repas chaud »chez le traiteur : Backehoff, sorte de ragoût alsacien mélangeant légumes et 3 viandes, l’ensemble s’avèrera délicieux et malgré la taille monstrueuse des « portions »…il restera peu de choses quand seront passés par là les Chevaliers de retour à 12h 30 de leur première croisade dont ils s’avèrent dans l’ensemble ravis ce qui augure bien de l’avenir après quelques modifications des parcours envisagés au départ dont certaines portions seront éliminées mais on avait prévu large……,au profit d’autres privilégiées car manifestement au top… !

                                                               


Nouveau « largage » à 14h30 des binômes dont on a bien sur interverti les parcours……et pendant que les congressistes se mesurent aux ombres et truites du Breuchin, je laisse le soldat Rolant gérer l’intendanc et file à Vesoul où j’ai rendez vous avec le « Sorcier », Henri Bresson, dont j'ai fréquenté le magasin d'articles de pêche au temps de sa splendeur de pêcheur à la mouche et de ma splendeur de jeune mâle à l'avenir prometteur,....que je travaille au corps depuis plusieurs mois pour qu’il accepte de se joindre à nous comme « invité d’honneur » lors du repas de clôture prévu le lundi midi..mais ce n’est pas gagné d’avance car ses 86 ans proches lui ont joué des tours récemment……et je trouverai un « sorcier » manifestement fatigué, (ce qui n'empêche pas les sentiments)

                                                                                                                                                                                
mais dont les yeux s’allument quand je lui parle pêche, Breuchin, peute, tricolore..et quand je lui propose de me mettre à sa disposition pour venir le chercher , l’accompagner et le ramener à sa convenance…..je le rapellerai demain dimanche ..puis lundi matin….et j’ai bon espoir…
Le repas froid du soir au retour d'une après midi "productive" pour tous sauf anehibaballe et arnaud déçus par le parcours 1bis rayé illico de la liste, se déroulera au lieu dit « la                  Saboterie », endroit idyllique car représenté par un vieux moulin à eau avec son bief, sa passerelle en dalles de pierre rose des Vosges, ses ombrages au bord de l’eau

                                                                
                                                               

et le coup du soir s’il ne sera pas très productif en matière de captures sera un superbe moment de balade au crépuscule dans les prairies bordant la rivière…..tous les chevaliers tomberont sous le charme bucolique de cette soirée de rêve..loin des villes et de leurs nuisances dans cette « haute patate » que certains disent « arriérée » et qu’il serait plus judicieux de qualifier de « protégée »

                                                               

…….. L’après midi, comme le matin , a été , par très beau temps, plus que satisfaisante en matière de pêche, cloturée par cette superbe soirée………avant le retour au camping où certains prolongeront les discussions tard dans la nuit !!

Dimanche 31 mai
Le système est bien rôdé maintenant
…les meilleurs parcours en nombre suffisant sont à nouveau distribués alors que commence une nouvelle superbe journée…et une fois tout le monde largué, je file au rond point de Saint Sauveur où Michou m’attend, arrivé depuis peu…..je le récupère et l’emmène à Breuchotte, QG de l’école de Pêche où, à peine arrivé,

                                                                  il se met en tenue pour explorer les coulées entre les herbiers de renoncules en fleurs à l’aval du pont

                                                                                               
… le parcours réservé de l’école de pêche où se déroulera notre concours du lundi matin est juste en amont , farci de gobages et j’ai du mal à retenir ce farceur de Michou qui monte exprès en zone interdite , sourd à mes hurlements ……mais je sais qu’il se marre dans sa barbe de chauve imberbe…et il ne posera pas sa mouche avant de remonter pour me mimer le massacre qu’il fera demain en « cassant « les multiples truites qu’il prendra pour les mettre à la broche !!

                                                                
Repas de midi à l’ombre des grands arbres du « moulin rouge », à côté des ruines et les pieds quasiment dans l’eau de la rive gauche un peu en aval du pont de la Proiselière lui-même un peu plus bas que la saboterie de hier soir !

                                                                
La choucroute commandée par Roland, et qui avait fait marrer tout le monde car un peu « anachronique » en juin…..est excellente et engloutie sans façons…par des convives ravis de leur matinée , à l'exception de Fleuve et Didier qui en ont fait à leur tête sans écouter les conseils avisés de "ceux qui savaient"..bien fait pour eux.. ! Henri Bresson à qui j’ai téléphoné comme prévu est toujours bien décidé à nous rejoindre demain !
L’après midi se passera plus aval, en aval du pont de Saint Sauveur avec bien de satisfactions...mais également en aval du pont de Breuches, sur le bas Breuchin puis la Lanterne dans laquelle il se jette sous Ormoiche, et jusqu’au pont de Briaucourt ! Cette portion d’une dizaine de km était dans la jeunesse un parcours remarquable où j’ai de souvenirs impérissables …mais malheureusement il s’avèrera que, comme le craignait Roland qui me bassinait avec sa "zone à barbeaux",..., les choses se sont bien dégradées et cette rivière si belle et productive autrefois semble quasi abandonnée, berges envahies de ronces et d ‘orties, elle-même colonisée par des bancs de poissons blancs, hotus et barbeaux

                                                              

… .il se prendra uniquement des chevesnes et certains en seront satisfaits, Michou se payera même le luxe de pêcher un gros hotu « à l’épuisette », seuls Anehibaballe et Arnaud qui ont bénéficié en compagnie de Roland, du parcours le plus amont entre saint Sauveur et Breuches seront ravis : ce parcours que j’avais exploré avec Roland quelques jours auparavant est resté superbe et poissonneux…comme dans mon enfance.. mais certains riverains sont peu coopératifs!
J’attends Arnaud sous le pont à 17 heures
car il doit prendre son train à Lure à 18 heures, il arrive avec Roland alors que anehibaballe continue de pêcher en aval, on file sur Lure et à l’arrivée appel au secours sur mon portable de Konem et Ludo en détresse dans un parcours « de merde », le plus aval où je les avais conduits moi-même, imprégné de souvenirs anciens et oublieux du fait que cette portion avait été bouleversée par des gros travaux je ne sais pourquoi et me revient l’image d’une pelleteuse en plein milieu du cours…..j’avais oublié…
Je largue vite fait arnaud à la gare où il attendra son train deux heures de plus que prévu, de quoi le brouiller avec son mentor tonton chevalier à gare, cheminot comme on dit, pour voler au secours des deux affreux que je retrouve épuisés et de mauvais poil après avoir crapahuté puis remonté la route sur plusieurs km sous un soleil de plomb pour rejoindre le lieu du repas de ce soir que je leur avais montré à le descente ! Il faut dire que je trimbale ces deux là tous les jours car en raison d’une facétie du cousin Virgul..ils se sont retrouvés sans véhicule !!Je les déposerai en un endroit un peu plus hospitalier pour l’heure qui reste, ravi que konem ait ainsi un peu brûlé les calories qu’il a absorbées en quantité très excessive pendant ces deux journées pour lui très « gastronomiques » !! Au retour, coup fil affolé de Tonton qui nous abandonne et rentre en urgence, sa mère a eu un problème de santé…désolé pour lui….
                                                                       Le camion est la, roland a installé les tables dans ce lieu dit le « seul ré de Francalmont »

                                                               

au bord d’un grand calme où tournent des troupeaux de blancs que l’on surveille pendant le buffet froid avant que quelques gobages amènent Michou a se déculotter pour s’avancer en slip et pieds nus (je vous déconseille ce spectacle) pour attraper finalement quelques feuilles haut perchées… !!

                                                            

Retour au camping après une nouvelle soirée dont on se souviendra…demain matin revue de détail des chalets remis en état avant remise des clés à la charmante gérante du camping et rendez vous sur le parcours de pêche pour le concours à 9h30                

Lundi 1 juin
Tout le monde est à poste à l’heure sur le parcours de l’école de pêche en amont du pont de Breuchotte où les gobages en excitent certains , même ceux qui faisaient la « fine bouche » à l’idée de pêcher « des bassines »….il faut dire que le président Jacques Larère déjà présent sur les lieux, (et qui me demande : ils pêchent bien en No Kill ??) a bien fait les choses en faisant déverser samedi 70 kg d’arcs , soit 210 poissons environ qui feront plaisir le WE prochain aux enfants en compétition également !

                                                         

Je distribue à chacun 2 « très républicaines royales French tricolores Arthur Pendragon… »à trois hackles comme il se doit…bleu, blanc et rouge… .montées sur hameçon de 14 , exprès pour la circonstance, avec interdiction de pêcher avec autre chose…et après avoir vu Michou, toujours lui, prendre la première… j’ai le plaisir de voir arriver en compagnie de son épouse, Monsieur Bolognesi, le président de la fédération de pêche de la Haute Saône que j’avais invité sans trop savoir s’il aurait le loisir de nous rejoindre, et il me fait le plaisir de me confirmer qu’il participera au repas ce clôture prévu au bord du « Vieux étang », propriété de l’AAPPMA !

                                                          

Je l’informe qu’il va me falloir m’éclipser pour aller chercher à Vesoul Henri Bresson qui m’a confirmé son désir de participer, et je suis ravi de l’entendre me répondre qu’il sera heureux de revoir « le sorcier » avec lequel il n ‘a pourtant pas toujours été d’accord dans le passé,,,..déjà bien lointain et je m’éclipse effectivement laissant les compétiteurs se débrouiller avec leurs tricolores et Roland qui m’engueule car les hameçons ont un ardillon (difficile à trouver les hameçons sans ardillon) en les obligeant à l’écraser, cet ardillon….normal mais faut le voir, le soldat, outré et superbe dans son indignation !!
Henri Bresson , bien que je ne sois pas en retard à notre rendez vous de 11h45 m’attendait en tournant en rond, persuadé que je l’avais oublié me confie son épouse, et je l’installe à mes côté pour l’emmener au « Vieux étang » où l’infatigable Roland aura installé le matériel et tout son monde !! Le voyage de 30 km est un réel plaisir en compagnie du « Sorcier » qui, confiné depuis longtemps dans son appartement, ne se lasse pas d’admirer la campagne intacte de cette belle région trop méconnue en répétant sans cesse… « ça c’est une belle promenade »
Je m’arrête à Froideconche après le stade près de la station de pompage et le fais descendre au bord de la rivière qu’il connaît si bien pour l’avoir tant parcourue…il scrute et tend le bras : « il y en a deux, une là et une là… » …je note..ça peut toujours servir !! On repart mais il y a pris goût et me force à m’arrêter et à reculer pour une nouvelle inspection de la rivière quelques centaines de mètres plus loin…..très émouvant de voir ce désormais très vieux monsieur qui fut un véritable phénomène de la pêche à la mouche et qui a passé la majeure partie de sa vie à arpenter ces berges , retrouver ses sensations et ses réflexes d’antan et l’entendre me dire…. »Je reviendrai, j’aimerais bien reprendre une ou deux truites … »! Il me faudra encore m’arrêter au pont de Breuchotte pour le laisser caresser du regard les renoncules en fleurs et entre elles les coulées qu’il scrute inlassablement.............

                                                           

............mais on arrivera à l’heure dite au vieux étang, superbe site où oeuvrent plusieurs carpistes…
Roland a tout installé, tout le monde nous attend., et je comprends vite que ce pluriel est inadapté….personne ne nous attend, tout le monde l’attend lui, « le sorcier » et à côté de ce frêle vieillard..je me sens subitement tout petit dans mes 100kg de carcasse encombrante….mais j’aime bien que l’on rende à Cesar….. ! Tous se retrouvent bientôt agglutinés autour de lui comme des mouches sur un pot de miel

                                                           
et il se met alors à donner des cours de lancer……les critiques sont plus nombreuses que les compliments et il refait à quelques une le « coup de l’élastique » qu’il m’avait fait il y a bien longtemps en m’attachant avec un élastique le talon la canne au poignet pour en limiter le débattement générateur de touches arrières

                                                              

… A mon tour j’empoigne le canne sûr de mon poignet…mais c’est cette fois mon épaule qui bouge trop d’après « le Maître » que j’invite à s’asseoir à table malgré ses « encore quelques uns »……car on y passerait l’après midi tant il s’est pris au jeu.. ! Belle tablée, mais sans protocole « à la bonne franquette », les deux présidents discutent ensemble avec leurs plus proches convives, Michou n’est pas bien loin , Henri Bresson, lui, préside dans un fauteuil en bout de table et cause…..en oubliant de manger

                                                            

… …alors que Roland donne le vertige en s’activant comme d’habitude pour gaver tout le monde car « tout doit disparaître » du barbecue réalisé cette fois de main de Maître par le « cuistot »amateur bénévole mais officiel de l’AAPPMA qui a à la fois le physique et la technique de l’emploi !!

                                                               
Le dessert englouti, m’échoit la petite allocution traditionnelle de remerciements à l’égard des participants, de Roland pour son organisation sans failles, de Gilles pour son « guidage » dans ses meilleurs coins qui ont fait bien des heureux…. et des invités à laquelle répond le président Bolognesi qui se félicite de la réciprocité de plus en plus étendue et qu’a rejointe la Haute Saône il y a quelques années à son initiative … puis arrive le moment de la « distribution des prix »
La coupe du challenge de l’archisèche suite au concours du matin sera remise par les présidents au chevalier Fleuve 54 qui a gagné « haut la main » pour avoir pris 17 truites , nouvelle occasion pour le Président Bolognesi de l’inciter à amener son département du 54 à intégrer l’entente halieutique… !!

                                                                  

Divers autres prix plus fantaisistes seront attribués , prétextes à offrir à chacun un souvenir dont plusieurs exemplaires du « sorcier de Vesoul » dédicacés sur place par l’intéressé lui-même qui dans son élan dédicacera aussi les livres offerts de..... De Boisset, de R Rocher et de Paul Torday…(partie de pêche au Yémen, ). .

                                                                  

abondance de biens ne nuit pas … . même les deux «jeunes rigolos locaux » pirlouit et le bouffon d’yvain » qui n’ont cessé de ricaner pendant ces deux jours avant lesquels ils ne se connaissaient pas seront gratifiés chacun d’une image et d’un pot de confiture…. !!

                                                                 

Vient alors le moment tant attendu: l'anniversaire de Michou: !! Notre champion n’est arrivé que dimanche matin car samedi..il fêtait à Mandeure son cinquantième anniversaire…et il m’avait bien fait savoir qu’il ne voulait pas qu’on lui fasse de cadeau car « ça le ferait pleurer ».mais qu’il apporterait du champagne… .Chose promise, chose non tenue….car voir pleurer de bonheur Michou, il n’était pas question de rater ça……Après avoir du de fermer les yeux quelques instants il put les rouvrir pour se trouver face à aux trois grâces et à leurs pancartes…

                                                                 
..et comme prévu fondre en larmes……..avant d’éclater de rire en ouvrant son cadeau, soigneusement enveloppé dans ce qu’il est convenu d’appeler PQ, oeuvre d’un « navibotelliste » qui avait enfermé dans une carafe non pas un bateau mais les 6 mouches fantaisie imaginées et montées par les chevaliers

                                                                   
…..dont une superbe « Très Républicaine Royale French Tricolore bleu blanc rouge » ….au sujet de laquelle Henri Bresson m’accorda l’absolution en m’affirmant qu’il ne me ferait pas de procès, même pas d’intention

                                                                                            

                                                                   
… . Champagne offert par le jeune cinquantenaire…… .................... avant que l'on se quitte non sans avoir sacrifié à la traditionnelle photo de groupe style "oui nous nous reverrons, mes frères"

                                                                   

.. et avant que je ne ramène chez lui Henri Bresson bien décidé à retourner prendre quelques poissons dans le Breuchin.....plaise au ciel d'exaucer ce voeu............

************************************

Commentaires

1/ le beau temps a son revers: l'étiage: les niveaux étaient bas, mais pas catastrophiques heureusement!

2/ Le Breuchin reste une belle et bonne rivière dans son parcours amont jusqu'à Breuches, mais en aval, comme la Lanterne dans laquelle il se jette...on est manifestement, comme l'a confirmé l'après midi du dimanche,....en 2ème catégorie. qui ne commence héoriquement qu'à Conflans, 15 km plus bas!

3/Les meilleurs parcours amont tous gratifiés d'une note = ou > à 8/10 sont le parcours à l'aval du pont de Saint Sauveur, celui de la "lie aux moines" (2), celui entre breuchotte et le moulin d'Amage (4) et celui au dessus de Faucogney(6) à l'amont de la confluence du Beuletin, habituellement excellent, mais qui était malheureusement trop bas pour être pêchable!!

4/ Mention spéciale aux parcours de Gilles (G) situés en fait sur L'Augronne, torrent plus gros et plus en eau que le Beuletin, et l'Ognon assez semblable au Breuchin mais à l'étiage également!

5/ il a été pris au total pendant les 3 demi journées de pêche significatives (j'élimine le dimanche après midi sur l'aval) par 12 pêcheurs 58 truites, 53 ombres et 70 poissons blancs si l'on ne compte que les poissons "significatifs" même non maillés!

6/Pour la petite histoire, la paire Konem - Ludo a été la plus performante dans le rapport nombre tailles suivie de Didier + Fleuve....

                                                             

                                                                                       

                                                                                                  §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

                                                                                                     

Comme le dit Eddie, super congrès, une organisation parfaite !! Tout était nickel et nous avons bien rigolé.... J'ai même pêché en sèche (de temps en temps) , alors !! Les remerciement maintenant :
Au roi Arthur Pendragon, juste parce qu'il le mérite et que je l'aime. A Roland, car il s'est donné beaucoup de mal pour que l'on passe un super week-end. A Zabelle, sa femme, qui a bien entretenu mon appendice (L'estomac bien sûr). A Pirlouit, qui m'a présenté ma future psychologue. A Tonton, pour nous avoir présenté Arnaud. A Arnaud, pour sa future inscription sur ce forum. A Ced, qui m'a reconduit jusque chez moi. A Anehibaballe, pour avoir fait chauffer le café le matin. A Didier de l'eau d'Eve pour tous ses excellents conseils de pêche. A Ludo, mon binôme, pour m'avoir supporté lors des parties de pêche. A Michou pour avoir pêché en slip... et les pieds nus !! A L'effronté pour les moments de rigolade que l'on a partagé. Au Bouffon d'Yvain pour être passé du côté obscur lundi matin. Et enfin mention spéciale à Fleuve, merci et bravo pour avoir porté la croix et gagné le concours de la French Tricolore.....

Franchement les gars, vivement le prochain !!!