Noeud..... confondons pas ..

"C'est vrai quoi ! Les noeuds ne sont vraiment pas glorifiés comme ils devraient l'être !
Evidement, c'est bien plus facile de vanter les mérites de telle ou telle mouche.
On peut aussi faire les éloges de tel ou tel moulinet, tel ou tel fil !!!

Pourtant, il en a fallu du génie, pour créer ces liens subtils entre nos différents fils, entre nos fils et nos soies, et de nos mouches à nos fils !
Que de complexité, d'architecture, de calculs pour n'échauffer, ni désaxer, ni rompre.

Une des premières interventions sur un nouveau né, est même de faire un noeud. Et puis, quelle étape dans la vie d'un homme, rappelez vous votre fierté le jour ou vous avez bouclé vos premiers lacets !

Finalement, n'oublions messieurs, la pêche ne serait pas sans eux ! VIVE LES NOEUDS ! "

*************

 
   Si la chirurgie est un art difficile et délicat
 
                                                                          
                                                 la pêche ne lui cède en rien en délicatesse et difficulté...  
   

d'autant que ces deux disciplines ont en commun....l'art des noeuds.....tant il est vrai qu'il est aussi stupide, bien que moins lourd
de conséquences sociales, de perdre un poisson que de perdre un malade pour un noeud mal fait!!

Pour avoir eu l'occasion de pratiquer de longues années l'une et l'autre de ces deux disciplines, force m'est de considérer que l'art de
la pêche est bien plus difficile que l'exercice de la chirurgie compte tenu
1/de la différence entre le grand nombre d'opérés à mon actif et le petit nombre de poissons ...à mon actif, ou le grand nombre à mon passif si vous voyez ce que je veux dire...!

2/de la différence entre la multiplicité des noeuds utilisés à la pêche, et la simplicité drastique de la liste de ceux nécessaires à la chirurgie: deux en tout: noeud plat ou demi clé..point barre...!

Quand vous saurez que j'ai également navigué de nombreuses années à la voile en Bretagne Nord à grand renfort de noeuds marins multiples autant que variés auxquels était amarré mon bateau, et parfois suspendu mon avenir plus ou moins incertain selon la météo....vous vous demanderez comme moi comment, après de telles fréquentations, je ne suis pas devenu...noeud noeud.......mais nous nous éloignons des côtes du sujet......

                                                                                    

En effet je clos ce long préambule pour en arriver à rétablir un certain ordre dans une confusion regrettable et incompréhensible à mon (bon) sens :

*j'avais remarqué depuis longtemps qu'en matière de noeuds de pêche, le nom de baptème pouvait varier pour le même noeud, ......

le noeud de Clinch pour l'un représentant le noeud de cuillère pour l'autre, ou le demi Baril amélioré pour un troisième, et le Baril
pour un quatrième........les exemples seraient nombreux ..mais cela ne m'a jamais vraiment interpellé...

*par contre le jour où j'ai découvert que l'on avait baptisé "noeud de chirurgien" le noeud que m'avait appris dans son magasin H enri Bresson pour relier ensemble deux brins d'un bas de ligne , j'ai attentivement examiné la chose et me suis demandé ce qui était passé par la tête du ou des parrains pour choisir un nom de baptème aussi inadapté....car enfin

Le noeud fait par les chirurgien au bloc opératoire est un noeud simple, PLAT, un noeud de lacet tout bête, fait avec un seul fil, et répété au minimum 3 fois en 3 boucles successives, autour du vaisseau à ligaturer après aiguillage ou pas..
.

                                                                                                  

                    on fait le premier noeud plat              le premier est serré on fait le second
 
                   le second est serré on fait le troisième                               Le troisième est serré
 

                                                                                                                 ****************

Le noeud utilisé par les pêcheurs dit de "chirurgien" pour raccorder deux brins fait appel au noeud plat, noeud de lacet également ...mais
*
fait non pas réalisé avec un seul fil mais avec les deux fils à rabouter,
*et il n'est pas fait de 3 noeuds simples successifs superposés, mais d'un seul noeud "triple" car les deux brins sont passés 3 fois dans la même boucle avant serrage unique de l'ensemble

donc le pêcheur fait avec deux fils un seul noeud plat triple pour relier deux brins, ...

                                                                                                  

 
premier passage dans la boucle: noeud  plat simple
         deuxième passage, le noeud plat est double
 
              troisième passage le noeud plat est triple     serrage, les dormants sont coupés, les courants reliés
 

qui n'a rien à voir avec le noeud  fait par le chirurgien
(l'image inutile représentant un vaisseau a été supprimée au serrage car elle n'était là que par comparaison avec la série précédente )

         ************************

 

Bien, je pense que c'est clair et que chacun d'entre vous a compris le pourquoi de cette mise au point! Deux choses encore:

*les chirurgiens ne peuvent faire au départ un noeud plat triple car le premier noeud doit être bien serré puisque les suivants ne sont là que pour le
bloquer et un triple   passage augmente beaucoup les frottements et donc la force à appliquer pour le serrage , ce qui peut être dangereux par arrachement dans des tissus fragiles...!

*Ce noeud plat suffit dans quasiment tous les cas , mais les demi clés le remplacent avantageusement quand il faut faire un noeud profond:: en effet le serrage d'un
noeud plat doit se faire horizontalement par les deux brins diamètralement opposés pour ne pas appliquer de force d'arrachement, et au fond d'un champ opératoire étroit,
on n'a pas toujours la place d'écarter suffisament les mains...et les demi clés permettent de tourner la difficulté en travaillant verticalement!

Tout ceci pour vous faire prendre conscience de l'importance de la confusion que je viens de dénoncer...afin qu'il soit bien entendu que...

.le noeud d'hémostase du chirurgien n'a rien à voir avec celui qu'utilise le pêcheur pour "rabouter" deux brins ensemble
et que l'on appelle improprement du même nom : on devrait plutôt l'appeler par exemple " noeud de raccord" ou "noeud d'ajout"
comme il est nommé sur le site de l'Aveyron , ou encore, comme sur plusieurs autres sites, tout simplement "noeud de bas
de ligne" !!

fERMEZ LE BAN!!