Quand la fiction dépasse la réalité....

                                                                                ( ou comment prendre "honnêtement" les photos de nos captures?? )

La pratique du "Pêcher-relacher" et l'apparition des appareils photo numériques de plus en plus perfectionnés miniaturisés et légers ont amené beaucoups de pêcheurs à remplacer le trophée en chair et en (os) arêtes par une photographie de la victime gardée vivante mais seulement après avoir sacrifié à l'inévitable pose devant l'objectif destinée à la faire passer à la postérité!!

Il s'agit donc d'une Pratique honorable s'il en est puisque, à l'instar des "safaris photos", elle conduit à remplacer le sacrifice d'e l'animal, pourchassé et vaincu , par une simple photographie...sous réserve

1/Que la scéance photo n'expose pas inutilement la santé, voire la survie du poisson en raison :

*d'une exposition à l'air libre trop longue dans de mauvaises conditions(en plein soleil par exemple) et/ou

*de manipulations traumatisantes selon l'adage qui veut que "moins on tripote, plus ça gigote"

2/Que la technique photographique cerne au mieux la réalité pour servir au mieux l'objectivité, tant il est facile , par des artifices primaires, de créer des images "fictives" susceptibles de faire prendre des vessies pour des lanternes...ou plutôt des alevins pour des colosses, plus simplement des petits poissons pour des bien plus gros .......en remplaçant le mensonge oral (appelé en langage "soft" simple exagération ), spécialité de certains pêcheurs "Tartarins" disent les mauvaises langues, par un mensonge "photographique"........signe des temps..on n'arrête pas le progrès!!

 

En ce qui concerne le 1/, le bon sens doit suffire à faire éviter les erreurs susceptibles de nuire au poisson qui est déjà stressé, fatigué, et en anoxie relative hors de son milieu naturel où il risque fort de prendre en plus un "coup de chaud" en sortant d'une eau à 15 degrés pour être exposé sur une pierre en plein soleil en juillet aout......faut-il vraiment le préciser??

Pour ce qui est du 2/ c'est à l'honnêteté et non plus au simple bon sens qu'il faut faire appel...car les possibilités sont variées....

* Je trouve très vivantes car dynamiques et "en situation" les photos prises à la fin de la lutte, quand le poisson arrive à portée de la main du pêcheur mais qu'il est encore dans son élément....qu'il ne quittera pas après la photo pour peu qu'on le décroche sans le toucher simplement en enlevant facilement l'hameçon sans ardillon saisi par l'oeillet entre pouce et index!! Même si tous les détails du poisson ne sont pas parfaitement explicités, ce sont les photos les plus réalistes , et celles que personnellement je privilégie....ce qui n'est pas toujours simple car tenir la canne avec le poisson au bout, d'une main, et l'APN de l'autre après l'avoir sorti et ouvert avec la seule autre main peut exposer à des aventures plus ou moins humides!!

 
 
 

Les partisans de l'échouage auront la tâche plus faciles sans le risque d'un bain non prémédité, pour prendre des photos du poisson à peine échoué sur les graviers humides , après avoir posé la canne et sorti l'APN....la seule difficulté étant qu'il gigote en cherchant à s'en retourner d'où il vient et où on va bientôt le renvoyer.....:

 
 

 

Pour les partisans de l'épuisette, dont les meilleurs modèles les moins traumatisants sont ceux à larges mailles sans noeuds en caoutchouc utilisés par nos guides de Colombie Britannique, il est bien facile de faire de bons clichés à moindre mal pour le poisson qui ne sort pratiquement pas non plus de son élément, sous réserve qu'un collègue veuille bien prendre l'APN pendant que le vainqueur lui présente l'apuisette et son précieux prisonnier vite libéré ensuite..!

 
 

Pour qui veut donner une idée de la taille du poisson, les photos traditionnelles du poisson allongé le long de la canne "étalon" si elles font un peu "ringardes" , sont plus précises...mais elles demandent obligatoirement une manipulation du poisson qui ne peut que lui être préjudiciable alors, mieux vaut aller vite et penser à se mouiller les mains avant tout contact ..!

 
 

                                                       Mais quand on a affaire à un artiste, plus question de photos "ringardes"....voyez plutôt.........

 

Par contre.....vu qu'on pêche rarement des poissons volants.....ce genre de montage est à déconseiller

Enfin la façon la plus susceptible de manquer de réalisme et donc d'objectivité pour montrer un poisson, mais ausi la plus traumatisante de toutes, consiste à le prendre en mains pour le présenter à l'objectif de l'appareil tenu par un deuxième larron (alors que jusqu'à présent on se débrouillait seul. )..avec toutes précautions , en ne lui serrant pas le ventre juste derrière les ouies là où se trouve le coeur,

 

*la plus mauvaise façon consistant à le présenter d'une seule main ..car on est obligé de le serrer pour qu'il ne s'échappe pas mais remarquez la façon de le tenir sur les deux photos de droite : c'est un guide de pêche qui présente ainsi le poisson pour faire plaisir à son client, mais il se garde bien de fermer les doigts juste en arrière des ouies et manilestement sa prise est très lâche, bien moins traumatisante que sur les photos de gauche, particulièrement la première!!

 
 

*La bonne manière consiste à tenir le poisson des deux mains......sans l'avancer vers l'objectif mais en le tenant un peu latéralement à peu près dans le même plan que le corps (les coudes sont "pliés" ) de façon à ce qu'il n'y ait pas d'agrandissement du à la perspective d'autant que la prise est alors plus confortable, plus "enveloppante", donc moins ferme et donc moins traumatisante dans les deux mains préalablement mouillées qui dans l'idéal restent ouvertes et sur lesquelles il repose sans être "serré"......c'est d'ailleurs dans cette situation qu'il s'agite le moins, dans un calme qui reste cependant relatif et bref, mais peut être suffisant pour un ou deux clichés pris alors par le comparse......

 
 

                                                

*"L'escroquerie à l'image"consiste à présenter le poisson bras tendus vers l'objectif alors que le corps du pêcheur reste bien en retrait où il constitue un arrière plan en comparaison duquel le poisson parait bien plus gros que nature , comme les doigts.....et c'est là où la fiction dépasse la réalité pour la grande satisfaction desTartarins....

    L'agrandissement du à la perspective se devine à la taille des doigts et si la largeur d'épaules est de 50 cm, le poisson mesure combien??
   
  Celui-ci mesurait, contre toute attente seulement 58 cm.......ce qui est plus qu'honorable mais beaucoup moins impressionnant sur cette photo réaliste
 
 
Pareil ci dessous: plus d'1m??
alors qu'en réalité: 70-80??
 
  l'explication se passe de commentaire, il suffit de regarder ces deux photos de la même carte avancée à G et collée à D sur l'arrière plan du thorax
 

Alors, plutôt que de jouer les "Tartarin" lorsque vous voulez garder un souvenir photographique de vos plus belles prises, contentez vous de clichés qui ne trichent pas, à quoi bon, puisque la prise est déjà belle, risquer de vous décrédibiliser auprès de ceux qui ne sont pas naïfs au point de se laisser abuser par un artifice de perspective....??

Prenez donc exemple sur les deux superbes clichés tout en bas de la page qui servent de liens pour vous transporter ailleurs, et qui, comme un fait exprès, présentent de bien belles bêtes dont la taille ne doit rien à la perspective....ni assurément à la fatuité de ceux qui les ont prises..

                                                                                             ***************************

Ceci étant dit, chacun est bien libre de prendre les photos comme il veut, et même de tricher un peu (ou beaucoup) , on reste ainsi dans la tradition, un pêcheur qui n'exagère pas un minimum est-il un VRAI pêcheur??
Que celui qui n' a jamais "gonflé" ses résultats leur jette la première pierre....ce que je n'ai pas l'intention de faire, quoique vous ayez pu penser de ce qui précède, d'autant que tous les protagonistes sont des amis...dont j'admire sans retenue la technique et les résultats, mais on peut bien mettre en boite ses amis, non??!!

 

Pour mettre tout le monde d'accord, ci dessous les plus belles photos qui soient, celles prises sous l'eau, grâce qux APN étanches, de la libération du poisson relâché .....superbe, non??