Plume plume tralala ...

 

A l'occasion d'une discussion animée sur un montage...il m'est apparu que certaines précisions relatives aux hackles et à leur bonne utilisation manquaient de clarté, clarté que, piètre monteur , j' espérais trouver auprès des nombreux "cadors" de la spécialité dont les contradictions m'ont amené à chercher moi même la "vérité".....dont acte...quitte à "enfoncer des portes ouvertes"..mais qui sait??

1/ Tout d'abord, lors de mes premiers émois d'apprenti monteur attentif aux conseils de JL Pelletier, je me souviens d'avoir pris l'habitude de "peigner" entre le pouce et l'index à "rebrousse poils" le hackle choisi afin d'ébouriffer ses barbes pour les préparer à s'écarter les unes de autres lors de l'enroulement autour de la hampe, alors que ce geste initial semble avoir été "oublié" par la plupart des monteurs de qualité...et pourtant...quoi de plus simple et efficace...?

 

 

2/Le plumage des volatiles couvre leur corps de ses plumes tout comme la toiture couvre la maison avec ses tuiles, chaque plume pouvant d'ailleurs se comparer à une toiture dont le faitage serait le rachis et les pans inclinés seraient représentés par les barbes.....!
Mais chaque plume peut également être comparée à une tuile "tige de botte" dont la convexité est assimilable à la face supérieure brillante et discrètement convexe de la plume , alors que la face concave inférieurs est l'équivalent de sa face inférieurs terne et concave!

 

       

3/Histoire de fesses faces : Quelle orientation pour ces deux faces différentes??

La face supérieure brillante est dite "convexe" car à partir du rachis les barbes qui divergent ne sont pas strictement horizontales mais ont une direction un peu descendante comme les tuiles à partir du faitage, et la question se pose du choix de l'orientation du hackle fixé sur la hampe: quelle face faut-il orienter vers l'oeillet....? La brillante convexe ou la mate concave?

Face brillante vers l'oeillet: lors de l'enroulement, les barbes auront tendance à se positionner un peu inclinés vers l'arrière, inclinaison qui, sous l'effet de la résistance de l'air lors des allers retours du lancer, se majorera pour coucher la collerette vers l'arrière, ce qui peut être
préjudiciable à la bonne flottaison de la mouche une fois posée c'est pourquoi les araignées dont la collerette est faite d'un seul hackle doivent être montées avec la

face concave mate du hackle vers l'oeillet car les pointes des barbes lors de l'enroulement auront tendance à se déployer avec une inclinaison vers l'avant et à opposer ainsi un certaine résistance au vent induit par le mouvement des lancers sans se laisser coucher vers l'arrière!

Une collerette faite de deux hackles mélangés ou accolés pourra être montée avec un premier hackle face brillante vers l'oeillet alors que le second positionné face mate vers l'oeillet,(donc la brillante vers la courbure) soutiendra par ses barbes orientés vers l'avant les barbes orientés vers l'arrière du premier pour leur servir de "tuteur" et empêcher l'affaissement de la collerette ver l'arrière ! De plus les deux faces brillantes orientées l'une vers l'arrière, l'autre vers l'avant rendront la mouche plus attractive..!
Les mouches noyées par contre sont toutes montées face brillante vers l'oeillet car sous la force de l'eau les barbes déjà orientées vers l'arrière se coucheront davantage pour donner à la mouche une forme ovalisée à la surface attractive de par sa brillance!

   

4/Histoire de queues cerques:
Lors d'une récente soirée en compagnie de monteurs de talent j'eus l'audace, moi, piètre monteur, de proposer pour simplifier le montage de la paysanne de le commencer "à l'envers" par la fixation "première" à la courbure des deux hackles par leur pointe servant de cerques...puis de poursuivre le corps vers l'avant en les cerclant du fil de montage avant de terminer par l'enroulement successif intriqué de leur base en collerette demi palmer......La réprobation des "Enarques du montage" fut unanime et explosive témoignant d'une indignation extrème face à mon incurie "d'enrouleur à l'envers"...car en effet je proposais, barbarisme suprème.....d'enrouler un hackle fixé par sa pointe, chose impossible, puisqu'il est bien connu qu'un hackle pour enroulement se fixe par sa base...point barre...Un gentil collègue fit état timidement d'un monteur qui fixait toujours les hackles par leur pointe pour les enrouler en collerette...mais sa voix se perdit dans le brouhaha indigné, qui enflait en proportion de mon incompréhension de cette expression "à l'envers".....ce qui semblait évident pour beaucoup....et pas du tout pour moi.. car...... à l'envers "de quoi"??

"Mais les braves gens n'aiment pas que..l'on suive une autre route qu'eux"

me sussurait Georges à l'oreille....!!Certains moins agités essayèrent bien de m'expliquer cette histoire "d'à l'envers"qui transformerait inexorablement ma collerette en serpillière...et un volontaire, habile monteur qui ne semblait pas participer à la réprobation générale, accepta à ma demande de tenter l'expérience et au milieu de la vaisselle sale du diner sous une lumière blafarde très insuffisante, enroula "à l'envers"(!!) sans difficulé apparente...mais l'esthétique finale fut déclarée irrecevable par les intégrites du "bon sens".......Plus au calme un peu plus tard, je soudoyai un ami, autre monteur de qualité, qui sans probléme réalisa dans des conditions cette fois confortables et sans difficulté apparente une collerette de deux hackles mélangés tournée "à l'envers" à l'esthétique irréprochable...Je gardai cela pour moi, bien décidé à élucider ce mystère du bon sens d'enroulement........mission accomplie:

a)Lorsque le hackle est fixé par sa base et que l'enroulement se fait par la pointe comme c'est habituellement le cas, la main qui enroule se déplace dans la direction qu'indiquent les pointes des barbes , que l'enroulement se fasse dans le sens horaire ou antihoraire

  

Les barbes externes séparées de la hampe par le rachis, sur l'illustration ci dessous avec la base fixe alors qu'on enroule par la pointe, se déploient en s'écartant les unes des autres en se "penchant en arrière"

b)Lorsque le hackle est fixé par sa pointe et que l'enroulement se fait par la base, la main qui enroule se déplace à l'envers de précédemment dans la direction de la base d'implantation des barbes("mauvais sens"??), que l'enroulement se fasse dans le sens horaire ou antihoraire

  

Les barbes externes séparées de la hampe par le rachis, sur l'illustration ci dessous avec la pointe fixe alors qu'on enroule par la base, se déploient comme dans le cas précédent, mais "en miroir"...

 

et le résultat final obtenu dans les deux cas (bon sens ou mauvais sens) sera strictement identique, et identique donc le déploiement(en miroir) de la collerette des barbes externes

quelque soient le sens et l'extrémité avec lesquels se fait l'enroulement


CQFD!!

"A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire"

Et j'aurai donc messieurs la victoire modeste

Pour avoir voulu me prendre pour une poire

Vous avez récolté une superbe veste!!

Parfaitement messieurs les énarques du montage, que l'on enroule par la base dans le sens antihoraire ou par la pointe dans le sens horaire, et vice versa...c'est "kifkif",..." blanc bonnet et bonnet blanc"...et à propos de bonnet

 

"plume plume tralala"

voila ce qu'on chante

Vioila ce qu'on chante

"plume plume tralala"

voila ce qu'on chante

chez moiiii...!!

Valavalavala...mais......il me restait comme un arrière goût d'inachevé..dans la mesure où les "énarques" en question dont je me moquais sans vergogne mais très affectueusement, bénéficiaient, car ils la méritaient, de ma plus profonde estime notamment en matière de "montage"..et je les relancai donc, les priant d'essayer à nouveau cet enroulement diabolique "dit" à "rebrousse poils" et il arriva ce que je craignais , et qui devait arriver........à travers leurs réponses très comparables, au mode d'expression près...je vous laisse juges

"Didier de l'eau d'Eve"

"j'ai refais des éssais avec les plumes dans l'autre sens.....pfffffffffffffff!!! franchement j'arrête la......pas forcement des Paysanne, palmer araigné, non!!non!! franchement les résultats pour moi ne sont pas concluants.....pour moi cette histoire est bien fini, et je ne ferai plus de discours là-dessus..

Flavien.

 

, Je viens de faire plusieurs essais et voici mes conclusion. Je privilégie le montage dans le sens normal de la plume, enroulement de la base des fibres vers la pointe. Enrouler dans le sens inverse n'est pas impossible, mais tu doit mettre toutes tes fibres à 90° par rapport au calame de ta plume. De plus tu es obligés de ramener toutes tes fibres en arrière lors des enroulements pour éviter que celles-ci ne soient emprisonnées. J'ai fait un essai avec la rotation de l'étau, en mettent mes fibres à 90° et j'ai tourné la plume sans me soucié de l'orientation des fibres. C'est une catastropheeeeeeeeeeeeeee, les fibres s'emmêlent les unes aux autres, etc etc. Le résultat ressemble à tout sauf à une collerette.
Conclusion: C'est pas impossible du tout mais cela demande un peu plus de manipulation. Le résultat final n'est pas aussi propre que dans le sens normal.
Je pense qu'il faut privilégier l'orientation naturelle des fibres, c'est beaucoup plus simple et plus joli.
PS: on ne caresse pas un chat à rebrousse poils sous peine de se faire griffer. Tout comme le bois, il se ponce dans le sens des fibres. Lorsque tu enroules une plume de sa base vers sa hauteur les fibres se redressent naturellement et ont tendances à se coucher dans le sens inverse. A+


Chevalier thymthym



hihiiiihihiihiiihihiih quand vous avez une idée en tête... pour moi c'est clair enroulement dans les deux sens possible, plus simple en fixant par le pied de la plume et plus délicat en fixant par la pointe, je dirais qu'en fixant par la pointe de la plume il faut vraiment avoir des plumes de super qualité
.

"michou des bois"

J' ai déjà dit au roi , ça ne marche pas à l' envers qu'il a fait! Il devra plier les fibres contre fibres plutôt que ébouriffer...!Ceci demande un peu d'entrainement !

Quand vous saurez que ce dernier avis émane de mon ami Michel Flenet ci dessus, sourd muet (d'où son mode d'expression écrite inhabituelle)...mais champion du monde de montage, vous comprendrez que, ajouté aux précédents, cet avis bien que non argumenté mais basé sur des constatations insoupçonnables, avait de quoi me troubler et m'inciter à une réflexion plus approfondie d'autant que la théorie, dont je suis un fervent adepte , se doit d'être en harmonie avec les applications pratiques bien conduites! Or, vu la qualité des "praticiens" je ne pouvais mettre en doute leur "conduite" pratique ..je ne pouvais donc mettre en doute que....moi même et ma théorie.....ce qui troubla mon sommeil pour que subitement, à 4h du matin...eureka!!

 

Bon sang, mais c'est bien sûr..! Ma brillante démonstration est incontestable.......

en ce qui concerne les barbes "externes"séparées de la hampe par le rachis sur lequel elles sont implantées,
                                                les photos ci dessus sont convaincantes ..mais l'analyse ne saurait être complète
sans l'étude , lors de cet l'enroulement,
du comportement des barbes "internes", celles qui sont coincées entre le rachis et la hampe de l'hameçon,
ce que j'ai sans doute eu le tort de négliger......dont acte....et me voila reparti tôt matin pour des essais d'enroulement dans tous les sens..par la pointe par la base, sens horaire, antihoraire(aucune importance, entre nous!!), en surveillant essentiellement le comportement de ces foutues barbes "internes", en supprimant même les barbes externes pour plus de clarté.....et ..la lumière fut...à mon grand Dam....mais faute avouée est à demi pardonnée.... on peut me qualifier de ....couillon peut être..mais de malhonnète...jamais..alors...

je vous livre avec courage admirable, il faut le reconnaître, les conclusions de mes vérifications qui donnent entièrement raison à mes énarques contradicteurs....car la confection d'une collerette s'avère indiscutablement moins satisfaisante lorsque la plume est fixée par la pointe.....mais
je garde le mérite d'avoir enfin trouvé l'explication logique de leurs constatations pratique...en somme ils n'auront finalement été que "les jambes" et moi...la tête"..!!

Lorsque le hackle est fixé par sa base et enroulé par la pointe,
* la hampe est dans l'angle obtus très ouvert que font avec le rachis la base des barbes internes orientées à l'opposée de sa fixation
* les pointes libres à distance seront sollicitées par la pression de l'enroulement pour se se redresser et se déployer sans être gènés par la hampe dont elles s'écartent encore pour participer au développement harmonieux de la collerette, conjointement avec les barbes externes séparées de la hampe par le rachis

Lorsque le hackle est fixé par la pointe et enroulé par la base,
* la hampe est dans l'angle aigu très fermé que font avec le rachis la pointe des barbes internes orientées dans la direction de sa fixation
*ces pointes au plus près de la hampe seront gènées par cette proximité pour se déployer librement et se redresser suffisamment afin de participer efficacement avec les barbes externes, à la collerette qu'elles ne peuvent en fait que compromettre, ce qui explique les difficultée rencontrées!!

 

Il y a donc bien, j'ai réussi à le vérifier malgré ma maladresse, comme le constataient mes amis monteurs de qualité, une réelle difficulté à réaliser une aussi belle collerette en fixant la pointe pour tourner la base, qu'en fixant "classiquement" la base pour tourner la pointe , difficulté dont l'explication rationnelle découle de l'architecture des plumes et de la position par rapport à la hampe de la pointe de leurs barbes, "internes" dont il faut effectivement tenir compte..!....

les deux photos ci dessus sont éloquentes ...quoique la note y soit un peu "forcée " par le choix délibéré de plumes résolument médiocres et cela reste bien améliorable par le choix d'excellentes plumes aux barbes bien raides (comme le constatait le sus nommé Thymthym)...et un soin particulier à l'enroulement qui restera de toutes façons plus "délicat"..et moins "réussi", c'est incontestable!


Cette difficulté disparaît évidemment complètement avec la suppression préventive des barbes internes, ce qui prouve leur seule responsabilité, au prix d'une collerette bien plus légère constituée uniquement des barbes externes, qui, elles, ne posent aucun problème, qu'elles soien enroulées par la base ou la pointe dans le sens horaire ou antihoraire!

Pour résumer le pavé ci dessus:

Un Hackle doit être fixé par sa base pour être tourné par la pointe ....sinon ça merde...point barre!!