Ne vous polarisez pas que sur  la …polarisation

 

 

 

                                                                              

 

Devenues incontournables pour le pêcheur à la nymphe, les lunettes polarisantes sont également très en vogue auprès de nombreux pêcheurs en sèche depuis leur avènement dans les années 1960 car il faut bien reconnaître qu’elles améliorent considérablement la vision de ce qui se passe sous l'eau  en arrêtant les rayons éblouissants réfléchis par la surface, mais cette fonction de "confort" une fois assurée, on est en droit de se préoccuper de leur efficacité en matière de protection de l'appareil oculaire susceptible d'être agressé par bien d'autres rayons, visibles ou non,  d'origine solaire, d'où le terme consacré par la CEE de lunettes ou verres "solaires" qui, seuls, garantissent en complément la protection efficace de nos yeux!

 

 

                                                                                                          Le rayonnement solaire

 

  Le spectre solaire est composé de trois familles de longueurs d’ondes :

 

                                                                                 

   *Les « Ultra Violets »(10%) (à gauche) d’une longueur d’onde inférieure à 400 nano mètres sont invisibles mais dangereux pour les yeux. Nous y reviendrons

   *Les « infra rouges »(50%) (à droite) de longueur d’onde supérieure à 800 nanomètres, invisibles également et responsables de la sensation de chaleur ! Nous n’y reviendrons pas.

   *La » lumière visible »(40%) (au centre), responsable de la sensation d’éblouissement est représentée par les rayons d’une longueur d’onde de 400 (violet) à 700 (rouge) nanomètres ; elle est  décomposée  par le prisme en un spectre comparable à celui créé par les gouttes d’eau de l’atmosphère responsables de l’ arc en ciel  qui offre à la vue la même palette colorée

                                                               

 

                                                                            

                                                                            

 

On distingue trois types de verres solaires

 

     -les verres minéraux : sont plutôt réservés aux solaires de villes c'est à dire aux montures à faible courbure car les contraintes de fabrication interdisent de réaliser un verre minéral  de base (courbure) supérieure à 8,  et plutôt haut de gamme, mais ce sont les seuls permettant de fabriquer des verres photochromiques de qualité!

 

    -et dit "organiques"

           * les verres en CR39 : sont les plus utilisés par les grandes marques de lunettes solaires. Ils existent depuis cinquante ans mais  le CR39 a des limites de courbure et son  miroitage et son traitement antireflet sont délicats

          * les verres polycarbonate : 

         -sont depuis des années la spécialité des japonais;

         -ils peuvent présenter une forte courbure(base >8)  autorisant des lunettes très enveloppantes

         -et présentent  un plus large choix de couleurs en comparaison des CR39 limités aux 10 teintes de base.
         -Ils filtrent naturellement 100% des UV et sont d'une grande protection dans le visible et contre les infra rouges.

         -Ils offrent une excellente résistance en cas de chocs violents : malgré leur légèreté  ( en moyenne deux fois plus légers que les verres minéraux ) ainsi qu’aux rayures grâce à un vernis durcisseur antirayures.

 

 

 

                                                      Les lunettes dites « de soleil » peuvent avoir  3 fonctions dont 2 codifiées par la CEE

 

                            A/  La première, de "confort" est facultative, mais c'est surtout elle qui nous intéresse ici en tant que pêcheurs car elle supprime la réverbération par la surface de l'eau et permet de bien mieux voir ce qui se passe dessous:  c'est la polarisation

 

                             B/ Les deux autres obligatoires  pour la norme CEE car fonctions de "protection"

 

                                             1//Supprimer l’éblouissement direct par la teinte

                                        

                                                               Ces deux premières fonctions(A et B1)concernent la lumière visible

 

                                             2/ Arrêter les UV  invisibles mais dangereux  pour la santé, ce qui fait de  cette fonction  la plus importante,

 

-                                                             Ces deux dernières(B1 B2) étant le propre des verres dits "solaires" qui ne répondent à cette appellation que sous certaines conditions!!

 

                                                                                                                   **************

 

                                                                                                                   A/Le confort

                                                                                                        
 

              1//La suppression de la réverbération est le propre des lunettes polarisantes tant prisées par les pêcheurs

                                                                               

                                                                                        

 

         Une source lumineuse (soleil) émet des rayons de deux catégories !Les rayons verticaux et les rayons horizontaux !

Quand  ces rayons atteignent une surface plane comme la surface de l’eau, les verticaux sont absorbés alors que les horizontaux rebondissent et se réfléchissent pour atteindre l’œil en provoquant la réverbération responsable de ce halo lumineux qui trouble la vue en noyant les détails ! 

Cette réflexion de la lumière se produit sur tous les types de surfaces mais elle est d'autant plus importante que la surface de réception est claire et réfléchissante. Ainsi la neige réfléchi 82% du rayonnement solaire, le sable 17%, l'eau 5% et l'herbe 3%.C'est pour cette raison que, même à l'ombre, il arrive que l'on attrape des coups de soleil. Il faut donc se protéger également des rayonnements indirects.

 

Il fallait donc pour supprimer ce phénomène barrer la route aux rayons horizontaux réfléchis et c’est un jeune ingénieur Américain, Edwin Land qui parvint à mettre au point en 1929  un système optique très élaboré, diffusé dans les années 1960 dans le monde de la pêche: les verres polarisants incorporant des filtres constitués de microcristaux disposés de telle façon qu’ils stoppent ces rayons sans diminuer pour autant la vision ! Les lunettes polarisantes étaient nées avec le succès  qu’on leur connaît aujourd’hui dans de multiples branches!

Le secret d'un bon polarisant tient essentiellement aux techniques et à la maîtrise du collage des couches les unes aux autres. Il est très délicat de réussir l'assemblage de telle façon que la couche polarisante ainsi posée et collée soit uniformément répartie sur toute la surface du verre. C'est là que s'exerce tout le talent du verrier sachant que la fiabilité du process est la clef de l'efficacité du verre.

 

                                                                  Les verres polarisants

 

 

L' efficacité des polarisants est bien mise en évidence quand on superpose deux verres à 90° qui alors arrêtent tous les rayons

 

                                                               

 

                       

 

Les qualités optiques remarquables de ces verres polarisants dépassent largement celles des verres solaires traditionnels même de très bonne qualité, et quiconque a goûté à ce "filtre magique" ne peut plus s'en passer...mais c'est une fonction essentiellement de "confort" qui n'est pas intégrée dans toutes les lunettes "de soleil" qui par contre  visent à "protéger" l'oeil par  suppression de l'éblouissement direct et filtrage des UV dangereux:......

 

                                                                                                        **************************

 

                                                                                               B/Les fonctions de "protection"

 

Depuis le 1er juillet 1995, une réglementation européenne est entrée en vigueur sur l'ensemble du territoire européen. Elle définit précisément le  degré de filtration de la lumière visible et des UV des verres  classés selon la protection qu'ils assurent, en 5 catégories définies par le marquage "CE" de 0 à 4, seuls les 2, 3 et 4 sont dits "solaires" 

 

                                                               

                                                                               

 

 Un verre de classe 0  n' absorbe  que jusqu'à 20% de la lumière visible,et pas les UV

 Un Verre de classe 1 n' absorbe que entre 20% et 57% de la lumière visible , et pas les UV

 

                        Ces deux catégories ne méritent pas le label « verres solaires » car leur protection est en tous points insuffisante !En effet

 

Les verres dits « solaires »(2,3 et 4), de teinte foncée, absorbent au minimum

   

 Classe 2 entre 57% et 82% de la lumière visible

 Classe 3 entre 82% et 92% de la lumière visible 

 Classe 4 entre 92% et 97% de la lumière visible mais cette dernière classe , réservée aux conditions de luminosité extrême (glaciers.....) n'est pas adaptée et interdite pour la conduite  des usagers de la route

  2,3 et 4 absorbent  également au minimum 90% des UVB et 50% des UVA), mais en pratique la plupart sont encore plus performants

                                                                                                                         *********

 

           1//La suppression de l’éblouissement direct

 

-est le rôle des verres colorés de  teintes : Brun, gris, vert

-alors que les teintes « fun » bleu, rose, jaune ne protègent pas : un verre est brun ou vert lorsqu’il ne laisse passer que les rayons bruns ou verts non éblouissants, un verre est rose ou jaune s’il ne laisse passer que les rayons roses ou jaunes qui eux sont éblouissants. Les verres solaires agréés CEE  doivent porter le chiffre de leur classe 2 3 ou 4,

 

-et des verres photochromiques  dont la teinte s'adapte automatiquement à l'environnement lumineux grâce à l'effet des UV sur des molécules photosensibles intégrées aux verres. Ils apportent ainsi: un confort visuel permanent  en  évitant aux porteurs d'être éblouis ou de devoir plisser les yeux. ils se révèlent particulièrement adaptés aux activités de plein air, aussi bien de loisir (balades, sports,...) et foncent de 2 ou 3  à  4 , mais ça prend un certain temps, de l'ordre d'environ une minute pour les marques les plus performantes.... et ils sont toujours un peu trop foncés à la base pour les activités d'intérieur, ordi etc., ! Ils auraient tendance actuellement à être moins commercialisés car assez peu demandés et donc assez difficiles à trouver.., mais ça se trouve:
Le pare brise des voitures comporte un film "plastique" qui arrête les UV qui ne parviennent donc pas aux lunettes photochromiques portées par le conducteur.....elles perdent alors leur qualité photochromique qui exige des UV et ne foncent plus à 4, mais restent  à 2ou 3 et ne sont donc pas interdites au volant comme les 4!!

 

 

             2/ L’arrêt des ultraviolets nuisibles

pour l’œil est la fonction essentielle assurée par les verres traités des "lunettes de soleil" qui ne sont pas forcément "polarisants", et qui pourraient très bien être incolores sans compromettre le barrage aux UV car des verres correcteurs blancs traités peuvent arrêter la totalité des UV, alors qu'un verre teinté non traité n'offrira aucune protection  UV.

 

                                                      

Ce sont en effet les UV  A et B qui sont dangereux pour l’appareil oculaire, cornée, cristallin, conjonctive, vitré et rétine  tous concernés

             *Car les C (très dangereux) sont totalement absorbés par l'ozone, alors que

              *les B (bronzage et coups de soleil), et 88,5% des A (qui+cholestérol de la peau=vit D antirachitique, et par ailleurs  induisent le vieillissement de la peau) atteignent   la cornée et le cristallin, pour y être absorbés

              *et que seul le.. 1,5%  restant de A   parviennent. à la rétine, mais c’est encore trop

 

Tous ces UV peuvent donc être  arrêtés aujourd'hui par tous  les verres organiques polycarbonates , et les autres(CR39 et minéraux) s'ils sont  traités pour,

               *dits "verres solaires" de norme Européenne (CE) 2, 3 ou 4  laquelle   prévoit globalement que ces verres solaires en plus de  leur protection contre l’éblouissement doivent laisser passer moins de 10% d'UV B et moins de 50% d'UV A. En réalité, la plupart des fabricants de verres solaires proposent des verres qui filtrent nettement plus d'UV.

               *alors que les verres de classe 0 et 1 qui ne sont pas des verres solaires  ne protègent pas des UV

            

 

                                                                                                                     **************

 

                                  Pour conclure: aujourd’hui les lunettes polarisantes présentées dans le commerce 

 

                                                                                                            * Remplissent correctement leur fonction de polarisation éliminant la réverbération par des filtres adaptés  et,  équipées de verres « solaires »  de catégorie  2, 3 et 4 ou photochromiques 2 (ou 3) à 4,

                                    * Suppriment parfaitement l'éblouissement par leurs  teintes plutôt foncées

                                                                   *Arrêtent efficacement les UV

                                                                                   * naturellement pour tous les verres polycarbonates.

                                                                                   *et grâce au filtre des  verres en CR 39 et minéraux traités pour!

 

 L'acquisition d'une paire de lunettes polarisantes cat 3  garantit la protection optimale et  les acquéreurs de lunettes  claires, et notamment  jaunes pour éclaircir la vision sous l'eau des pêcheurs  ou  la vision sur la neige des skieurs par temps brumeux , doivent s'assurer  par sécurité qu'elles sont bien estampillées au minimum classe 2 CEE

 

 Sujet du message: Re: Lunettes polarisantes, lesquelles prendre??
Posté: 05 Sep 2008 14:27 
 
Accro-Chmoufr
 
 


Inscription: 19 Juin 2008 10:45
Messages: 289
Localisation: 31 - Calmont

Il faut quand même prendre en compte la qualité de la protection UV, surtout si à terme on souhaite aller en montagne...

Et désolé pour déca*****, mais pour être parti en Turquie , je suis revenu avec la cornée brulée... A cause des lunettes !

Il y a des indices de protection UV à respecter en fonction de la quantité de lumière... Surtout au bord de l'eau....

Perso je suis donc passé à une vraie paire de lunette grises pour la journée et une petite paire jaune décathlon pour faire le coup du soir...

 

 

Enfin les opticiens qui vendent des lunettes solaires sont tenus de les livrer, en tant que professionnels,  avec une authentification de la norme CEE, c'est eux qui en portent la responsabilité même si leur fournisseur/fabricant a omis l'étiquetage obligatoire!(C'est le cas pour les polarisantes proposées par Eurofly car le fournisseur est....Américain et ne se sent pas concerné par les normes Européennes..)Cela représente une sécurité que vous n'offrent pas les commerçants  qui vous proposent des lunettes non étiquetées classe CEE  car ils n'ont ni la qualification ni les obligations d'un opticien...achetez donc  vos lunettes solaires polarisantes, si elles ne sont pas étiquetés de la norme CEE, exclusivement chez un opticien qui , lui, vous certifiera leur  classe CEE, la classe 3 restant la classe idéale en dehors des conditions extrêmes à défaut des photochromiques plus rares et onéreuses!!!

 

Pour les porteurs de lunettes de vue, il est possible de demander à l'ophtalmo, ou à l'opticien qui exécutera sa prescription, de rajouter aux verres correcteurs lors de leur fabrication la fonction  polarisante en plus de la teinte protectrice solaire......et à défaut il existe:

 

         * Chez Eurofly des "clips teintés polarisants" adaptables et qui sont "relevables" (LCLIP:15,10 euros)

         *et des "surlunettes" polarisantes , chez JMC et chez Ardent 

 

                                                                                                    *****************************

 

              A Titre indicatif, quelques références de prix mars 2007 de marques toutes étiquetées polarisantes CEE cat 3 dont on trouve bon nombre même dans les magasins d'articles  de plage qui vendent pour l'été  des lunettes à tous les prix !!!

 

                                                          *                     15 euros, la moins chère!!

 

                                                          *COTE SOLEIL (monoprix)                                                              28 euros

 

                                                                        *EYE LEVEL                                                                                      29 euros

 

                                                                        *AZUREENNES                                                                                 30 euros

                            

                                                                        *TIFLY 400 E et 600 E  (DECATHLON)                                35 et 40 euros

 

                                                                        *BE BO....                                                                                           39 euros

 

                                                                        *GiILL (clenses by Polaroid)                                                             45 euros

 

 

                                                                        *JULBO: polycarbonate                                               :à partir de   75 euros

                                                                                         Photochromiques CEE 3-4 (caméléon) :                         130 euros

                                                                       

                                                                         *LACOSTE                                                                                       75 euros

                                                                        

                                                                       *O MARINES:  polycarbonate :                                                         80 euros

 

                                                                       * POLAROÏD :   polycarbonate :                                                        80 euros

 

                                                                        *VISUAL       :    polycarbonate                                                         80 euros

 

                                                                        *BOLLE                                                                                               89 euros

 

                                                                        *ARNETTE                                                                                        101 EUROS

 

                                                                        *CARRERA                                                                                       105 EUROS

 

                                                                        *ROXY                                                                                                109

 

                                                                        *RAY BAN     :     polycarbonate                                                      130  euros

                                                                                                       minéral                                                                 160  euros

                                 

                                                                        *CAP VERDE,                                                                              de 130 à 170euros

 

                                                                        *TRUSSARDI :                                                                                 137euros

                                                                           

                                                                        *VISION PLUS                                                                                  150 euros

                                                                               

                                                                        *PERSOL                                                                                           160euros

 

                                                                        *MAVI GIM   :     

                                                                                                        polycarbonate                                                     135  euros

                                                                                                     

                                                                                                        minéral                                                                 300  euros 

 

                                                                      *Oakley: Oakley est une bonne marque, ces lunettes sont fabriquées en Italie par la firme luxottica qui produit également d'autres grandes marques prestigieuses telles que Ray-ban, Persol, etc... À ce tître, les verres polarisants en polycarbonate des Oakley sont probablement les mêmes que ceux des Ray-ban, qui sont d'excellente qualité mais peut-être un peu moins onéreux...

 

                                                                                    ....................................................                                                        

 

          IL y a donc moyen de s'équiper de polarisantes  à "petit prix" sans pour autant sacrifier la

                           qualité"solaire" protectrice codifiée CEE et dont il faut exiger l'affichage!

                                       Pour terminer, ici un catalogue  qui propose un choix important

********************************

 

En conclusion, il en résulte que le choix d'une paire de lunettes:

*polarisantes aux verres
*en polycarbonate assez malléables pour avoir une forme "enveloppante" protégeant les angles
*de couleur brune très protectrice contre l'éblouissement
*et classe 3 CEE anti UV
*garantit pour un budget au maximum de 60 euros:

(ci dessous dans la pharmacie de mon quartier ce 28/07/2014

des polarisantes cat 3 pour 26,75 euros)

*une qualité de vue et de protection irréprochable

 

 

ce qui n'interdit pas aux plus fortunés d'investir plus de 100 euros dans une marque de prestige..qui se paye, et au design flatteur...mais qui se paye aussi!

 

Quand aux verres jaunes utilisés sur les masques de ski par temps couvert ou brumeux ils peuvent rendre service dans les mêmes conditions ou à l'approche du coup du soir pour améliorer en l'éclaircissant la vision,

      *mais bien que "polarisants"
     * leur pouvoir protecteur contre l'éblouissement est limité par définition, ce qui n'est pas grave dans les conditions d'utilisation où ils seraient indiqués,
     *à condition d'être quand même dits "solaires", soit de classe 2 eu égard à la protection UV
     *et ils doivent donc n'être qu' un "complément de circonstance" .....à choisir de petit prix!

                                                                                                

                                                                                  ***************