Incroyable..je connais des monteurs de génie pour avoir cotoyé Michel Flenet, Testanier, H Bresson....et quelques amateurs d'extrème qualité.. j'ai même sympathisé avec Miramont qui s'est employé devant moi à mains nues, sans étau, à monter des mouches jusqu'au 24........avec simplement un bout de fil qu'il coinçait entre ses lèvres au besoin..mais je ne m'attendais pas à trouver un quelqu'un capable en toute discrétion et modestie...de monter une ou plutôt plusieurs modèles de mouche avec en tout et pour tout une plume, un hameçon et....ses doigts...il précise qu'il n'a rien inventé, mais en tous cas;, il le fait...et il faut le faire!!

Il s'agit ....de Patrik Liaud

palmiste de qualité,
excellent monteur passionné et
Taxidermiste de son métier

je vous transmets ci dessous sa "fiche de montage" agrémentée de photos de qualité qu'il m'a fournie quand je la lui ai demandée à votre intention, elle est limpide ....alors profitez-en bien!!

 

 
Une plume + un Hameçon
Poser le rachis débarrassé de ses barbes sur la hampe
Replier à l'arrière le corps de la plume
 
 
pour la ramener à l'avant
et la tourner d'avant en arrière en recouvrant le rachis
jusqu'à la courbure qu'elle dépasse largement de sa pointe
 
 
que l'on va passer à la courbure dans la boucle du rachis
que l 'on va tirer à l'avant pour le tendre
jusqu'au blocage
 
 
et au final il ne restera plus qu'à couper
l'excédent du rachis et de la pointe faisant fonction de cerques
pour finaliser un palmer très honorable
 
 
Il est possible de monter ainsi également un sedge
une mouche à ailes
ou une double collerette
 
 
dont le succès
au bord de l'eau
en dit long sur son efficacité!!!
 
 

Lumineux effectivement mais facile certainement pas quoiqu'il en paraisse...

Il est clair qu'avant toute manipulation il va falloir bien préparer sa plume tant il est évident qu'elle doit avoir une longueur adaptée au résultat recherché, que le rachis "nu" doit également avoir une longueur bien choisie ...reste ensuite à "le faire"..et pourtant!