C'est bien biot, mais qu'est ce quill en herl ???

(C'est bien beau, mais qu'est ce qu'il en est ???)

Faut reconnaître qu'avec l'invasion des anglicismes on peut se poser, surtout quand on ne connaît pas l'anglais, quelques questions quant à la terminologie employée couramment dans notre domaine de la palm...!

Pas vrai?? Et quelques exemples sont faciles à trouver....en matière de plumes notamment, combien d'entre nous sont capables de s'y retrouver entre les biots, les herls, les quills.....Le rachis, les barbes, les barbules, les barbicelles, ok, ça sonne bien français , mais savez vous exactement ce que vous manipulez quand vous enroulez un biot, un herl ou un quill?? Ca vous la coupe, hein....!!Pas bien clair dans votre esprit tout ça....alors comme j'étais comme vous.....je suis allé aux infos et j'ai essayé de comprendre......a y est.....et si c'est pas simple, au moins, c'est rigolo..!!

 

Petite piqure de rappel

 


LES HERLS: anglicisme qui signifie » barbes »

*ce sont les barbes soudées entre elles qui partent du rachis central des pennes des grands oiseaux (paon(vert), condor, faisan, ...).
*Ces herls recouverts d'une multitude de barbules sont duveteux.
*Lorsque le herl est débarrassée de ses barbules, il devient

LE QUILL: anglicisme désignant le rachis d'une barbe (herl) débarrassé des barbules, il représente alors une tige cornée devenue lisse

 

Herls et quills sont utilisés surtout pour le corps des mouches sèches


LES BIOTS sont des petits herls, des barbes cornées très large à leur base près du rachis, souvent incurvées sur leur axe, très courtes et de forme triangulaire très prononcée (pointue), très rigides et avec peu de barbules.

* ils sont implantés sur le bord d'attaque des pennes, rémiges de la queue ou rectrices des ailes , bord d'attaque qui est ainsi étroit pour "fendre"  l'air alors que sur le bord de fuite sont implantés les herls beaucoup plus longs!

 

En conclusion , pour simplifier..

Le herl , duveteux car recouvert de barbules comme par des poils qui ont été éliminés sur le quill    
est en fait un quill  "à poils"  

Le quill  , herl devenu lisse, nu de par l'arrachage de ses poils est donc, lui, au final...un herl "à poil"

Le Biot est lui un herl nain quasiment imberbe, raide tordu et obèse!!

C'est pas plus simple comme ça??

 

 

Reconnaissez que, si ces anglicismes qui nous tombent sur le poil à chaque coin de phrase, m'ont foutu de mauvais poil, , il ne fallait pas pour faire ce travail de simplification, que j'aie un poil dans la main ,

alors j'ai repris du poil de la bête
et je n'ai plus un poil de sec .........

mais à un poil près

les définitions qui en découlent sont précises "au quart de poil",

et c'est quand même au poil

de parler une langue aussi riche

qu'il est donné de maitriser seulement à l'élite et pas à n'importe quel individu de tout poil (ou de tous poils!!)

 

******************

PS: Pour vérifier si vous faites partie de cette élite,..définissez l'image ci fessus dessus

en utilisant le mot "poil"