Comment réparer un wader goretex

 

Les meilleurs Waders finissent toujours par fuiter, et certains, pas forcément les moins chers, très précocement soit au niveau des coutures, soit en zone " libre ", soit au niveau des chaussons dont les bandes de renfort se décollent fréquemment ! Heureusement la réparation des fuites est possible grâce à l'aquasure sur le goretex, la colle néoprène sur les chaussons.
Les réparations s'effectueront avec rustines sur la face intérieure du wader propre et bien sec passé en machine après retournement à la température la plus basse et sans essorage, sans rustine le produit s'applique à l'extérieur

1/ Localisation

des fuites microscopiques : deux techniques

   
 à l'eau: on remplit d'eau (sans excès pour ne pas le faire exploser) le wader retourné comme un gant, face externe habituelle à l'intérieur, posé sur le sol de la salle de bains ou dans la baignoire , et on surveille sur sa face interne bien sèche exposée l'apparition de la fuite que l'on éponge avec du sopalin en tamponnant jusqu'à repérer l'orifice que l'on entoure alors d'une marque au feutre indélébile
    à l'air: on gonfle cette fois le wader, plongé dans une baignoire pleine d'eau, avec le tuyau de l'aspirateur branché à la sortie de l'appareil, et c'est l'apparition de bulles d'air qui va matérialiser la fuite comme pour nos chambres à air de vélo, permettant sa localisation et le marquage au feutre....

            à l'alcool : retourner le wader , enduire la face interne avec de l alcool menager (genereusement) , les perforations apparaissent sous formes de taches noires, à entourer d un trait de feutre (les taches noires s effacent en séchant)

Quelle que soit la technique employée, attendez que madame ait quitté la maison pour un bon moment avant de vous lancer...si vous ne voulez pas avoir de problèmes conjugaux quand elle découvrira les "dégats des eaux" en arrivant dans sa salle de bains!!

Une fois la ou les fuites repérées, il faudra faire sécher le wader avant d'envisager toute réparation par collage!

2/Réparation

A/Sans rustine: appliqué à l'extérieur

1/ le sicaflex

Le sikaflex 11 fc , utilisé par les kayakiste et autres pratiquants de sport d'eaux, est un mastic polyuréthane étanche très souple et élastique et au vu des retours sur les forums, les réparations tiennent parfaitement dans le temps et a la friction:

" pour ma part j'ai fait l'entrejambe et on ne sent absolument rien ; j’entends par la que le tissu du waders n'est pas du tout contraint et se plie normalement sans raideurs gênantes je me suis servi de scotch de protection pour la peinture et j'ai étalé avec une spatule a lisser pour avoir une épaisseur que j'ai jugée adéquate" ,

" effectivement le sikaflex c'est vraiment bien j'ai testé pour les coutures et les gros trous....."

."Je pense aussi que le sikaflex peut également s’appliquer dilué pour obtenir un très bon voir meilleur résultat que les silicone classique au vu de ses propriétés de base"

 

2/ SG 20 "Bidoz"  : appliqué à L'extérieur du Wader 

Ce produit permet plusieures réparations sans "rustine" , il est fourni avec 3 embouts mélangeurs,

Une fois le poussoir installé sur la cartouche, coupez l'extrèmité et faites sortir du produit de la grosseur d'une noisette afin de s'assurer du mélange des deux composants.

Installez l'embout mélangeur et appliquez le produit sur la partie à réparer puis

appliquez sur le produit la feuille plastique fournie afin d'étaler le produit par une simple pression.

Pour une déchirure, appliquez un ruban adhésif sur la déchirure coté interne du waders en s'assurant de faire joindre au mieux les bords de la déchirure, puis appliquez le produit face externe.

Attendre 5 minutes et retirez délicatement la feuille plastique.

Le waders est utilisable au bout d'une heure.

Laissez l'embout utilisé sur la cartouche, il assurera l'étanchéité et permettra une utilisation ultèrieure.

********************

B/Avec rustines à l'intérieur

1/ à l'aquasure les fuites seront réparées par des "rustines" de même matière fournies avec le Wader ou récupérées sur un Wader usagé, découpées en arrondi sans angles favorisant le décollement, et colléesà l'aquasure

dont un Kit contient 3 rustines avec un le tube de colle à conserver au frais dans le frigidaire après ouverture pour retarder sa polymérisation), dont le solvant pour nettoyage des doigts est l'acétone.

                                                             

Sur le Wader posé bien à plat,
*on enduit soigneusement en couche mince, (le plus simple est de le faire avec les doigts) la ou les surfaces à recouvrir en les débordant un peu, ainsi que les rustines, avec l'aquasure
et après s'être nettoyé les doigts à l'acétone,
*on met en place les rustines qu'il faudra bien appliquer en pression pour attendre 12 heures de séchage!
* Sur les coutures notemment, il est capital que la pression soit importante lors du séchage et surtout que la rustine épouse fidèlement les reliefs afin que l'adhésion soit parfaite sans bulles d'air! L'astuce consiste à exercer cette pression par l'intermédiaire d'une pate molle genre mastic, pâte à modeler, voire pâte à base de farine et d'eau, enveloppée dans une feuille de cellophane sur laquelle le débord de colle n'aura pas de prise: on pose alors cet ensemble sur la rustine en place, et on l'écrase avec un poids conséquent pour qu'il se modèle fidèlement sur les reliefs sous jacents pendant les 12h du séchage après quoi on pourra l'enlèver facilement!
 


    Chaussons néoprène:
On utilisera les mêmes "rustines" mais collées cette fois à la colle néoprène(
nettoyage à l'alcool à brûler) en enduisant bien les deux surfaces avant d'attendre le délai règlementaire variable en fonction de la température ambiante pour que "ça ne colle plus aux doigts"(10 à 20 mn)avant de les appliquer l'une sur l'autre en appuyant fortement et en "massant" pour chasser les éventuelles bulles d'air avant de laisser sécher 24 heures sans nécessité cette fois d' exercer de pression !
Pour recoller les bandes de renfort des coutures, la colle néoprène est toute indiquée avec les mêmes modalités d'utilisation!)

3/ Kit Caperlan:

"J'ai réparé mes wad' respirants hier et suis content du résultat sur 2 trous-déchirures! Caperlan a sorti ce kit et je voulais informer ce retour d'expérience réussi . Les explications(schémas) sont minimalistes, mais c'est ok : à coller à l'intérieur , c'est ce que j'ai compris et fait avec succès. Prix 4€95, plusieurs réparations possibles."

 

 

**************

 

5/Pour les Simm's :      plusieurs vidéos en suivant le lien


 

***************

NB / Il a été préconisé par certains d'utiliser une solution de White spirit et de silicone sanitaire incolore dans la proportion de 3/4- 1/4, (ci dessous 60g - 20g) avec laquelle on badigeonne sur la face exrerne au pinceau d'abord les coutures, principales sources de fuites, puis si besoin les surfaces devenues poreuses: le séchage, rapide, permet soi disant de rétablir à peu de frais une bonne étanchéité.

.Mon expérience personnelle a été une caqtastrophe, aucune efficacité malgré le soin apporté à la réalisation , et malgré le deuxième passage aussi inefficace que le premier

PS: je serais intéressé par des contradicteurs me communicant des retours positifs à l'égard de ce "bricolage" qui m'a tant déçu!

                        

 

***********************

NB:


après de nombreuses années en Waders Néoprène, chauds, et lourds, mais solides (sauf barbelés....) J'ai sacrifié pour un prix exorbitant(500 euros) à la mode " Gore tex"
1/ Simm's (garantie à vie!!) : au bout de la deuxième saison, ce n'était plus qu'une passoire sans pourtant du tout avoir été brutalisé....., mon copain le fournisseur avait fait faillite et plutôt que d'essayer de faire jouer la garantie aux USA, j'ai préféré abandonner..!

2/Essai Patagonia(dans les 250 euros!):..... passoire au début de la seconde saison, vraiment sans raison....

.3/échange standard gratuit de la part du fournuisseur très "commerçant" et sympa.....en fin de saison..deuxième Patagonia =.passoire.......essai d'étanchéité ci dessus...résultat nul..d'où...

En conséquence achatd'un 4ème Gore tex, un JMC en urgence avant mon départ en Slovénie en septembre 2013...... pas de fuite pour les 8 jours de pêche sur la Socca....pas davantage pour la fin de saison avec seulement quelques sorties....à suivre!!

Mon opinion: quelque soit le prix et la marque, tous les Waders sont susceptibles de fuiter plus ou moins rapidement...

à croire que les fabricants le font exprès..

.j' en ai vu de " petits prix"  tenir bien plus longtemps que d'autres bien plus chers car soi disant prestigieux .........j'en viens à me demander

si l'exception n'est pas le Wader durablement étanche...

et la lecture des différents commentaires ci et là ne font que renforcer cette impression.....et je me garderais bien de donner un conseil quelconque....sinon celui d'être résigné d'avance en tirant à cette loterie!!

Que celui qui n'a jamais "fuité" me jette la première pierre!

Reparation waders bonjour , l'idee vient d'un collegue qui a reparer son waders qui fuyais sans cesse .. apres plus de 10 sorties aucune fuite depuis .. je précise de suite qu'après reparation , CE NE SERA PLUS RESPIRANT !! pour cela il faut retourner le waders , que l'interieur soit bien sec .. acheter un pot de colle neoprene liquide , encoller sur la partie qui prends l'eau .. laisser secher quelques minutes .. prendre un sac poubelle ( 150 litres va tres bien ) , découper une partie qui corresponds a la partie deja encollée , enduire avec la colle néoprene ( partie delicate a faire ) puis la poser sur le waders , a l'aide d'une carte ( style fidelitée ou CB ) étaler le plastique pour qu'il y est le moins d'air possible , ( comme pour la pose de tapisserie ) .. laisser secher quelques jours et apres .. au sec ..