WADERS

 

misterhyde
Ficeleur
Ficeleur


Inscrit le: 16 Fév 2005

Localisation: Charente Maritime

MessagePosté le: 08 Juil 2007 10:29    Sujet du message: Re: Waders... on s'en sert comment au juste ?

...


 

zavatha a écrit:

Bonjour à tous !!!

j'aurais une petite question :
Waders... on s'en sert comment au juste ?

merci pour vos réponses
zav



Bon, oublie toutes les bêtises tourne pas rondque l'on t'a racontées jusqu'ici ripeeret écoute moi bien zawatha.......je vais t'expliquer et......zawat'a pprendre quelque chose.. so great ::.:

Les Waders sont en fait une adaptation issue de l'observation des coutumes des pays nordiques et pourraient en quelque sorte être comparés à la voiture particulière "de luxe" par rapport au transport en commun!!

Tu sais que dans les pays nordiques la mode est

* au Sauna, local surchauffé d'une chaleur sèche dans lequel on s'entasse pour transpirer au point de quasiment "crever de chaud".. aie.ce qui , parait-il est bon pour la santé...et pire....

*au Hammam , local surchauffé en atmosphère humide et dans lequel on cuit en commun "à l'étuvée"...un peu comme les patates dans une cocotte minute.... Briquesdéconseillé aux cardiaques et hypertendus...car la chaleur humide est bien plus éprouvante pour l'organisme qui ne peut lutter contre par l'évaporation de la transpiration., puisque l'athmosphère est déjè à saturée de vapeur d'eau.. Chef.mais excellent pour la santé des survivants qui prouvent ainsi qu'ils sont increvables, ce qui n'est pas le cas des Waders car.............

Le Wader peut être considéré selon les cas soit comme un sauna, soit comme un hammam "individuels", et il a cette particularité remarquable d'évoluer avec le temps de la condition de sauna à celle de Hammam.. Clap Clap...sans surcoût, ripeersans doute pour tester la résistance au Hammam de ceux qui ont survécu au sauna!! Joker !

Les choses se passent ainsi:

 Au début, l'équipement fonctionne

 

 en sauna.....tu crèves de chaud et tu transpires abondamment au point de baigner "dans ton jus"..

 Pas content.mais puisqu'on te dit que c'est bon pour la santé....!

 

                                                         



Puis, plus ou moins rapidement, si tu as survécu, subrepticement s'ouvrent des vannes microscopiques ubiquitaires judicieusement programmées et réparties, afin d'introduire, dans ce milieu intérieur du wader bien que extérieur à toi, une certaine quantité d'eau extérieure au wader, laquelle eau devient intérieure au wader mais reste toujours exté rieure à ton organisme (tu me fuis Embarassedsuis???), Look Uptransformant ainsi le sauna , auquel tu as survécu jusqu'à présent,

en Hammam......auquel tu survivras peut être aussi....si tu es de robuste constitution!! Bravo !

 

Ce stade correspondant au « hammam » est totalement irréversible malgré de naïves tentatives de certains optimistes nostalgiques du sauna pour boucher les « vannes ubiquitaires » au moyen d’un rustinage aussi inesthétique qu’inefficace , et il importe de les dissuader de cette déprimante entreprise en repoussant au loin la tentation, d'où l'expression "WADERS RENTR EAU SATANAS!!"

 

                                                      

 


Reconnais que s'équiper d'un wader sauna hammam individuel à décathlon pour 30 euros...c'est donné.......d'autant

 

  • que tu peux bénéficier de ce traitement à temps perdu....par exemple tu peux , si tu vas à la pêche, au lieu de perdre ton temps à courir après des poissons alors qu'il y a plus rien,  t'équiper d'un wader et profiter ainsi pendant tout ce temps de son effet bénéfique pour ta santé !
  • et que par ailleurs, le Wader te protège de certaines agressions du peuple sous marin……
  •  auquel on ne peut jamais se fier complètement

                             

                      voila voila voila....alors...heureux??? arf

 

PS: pour le cas où tu serais masochiste...et où tu désirerais t'essayer à la réparation par "rustinage"......c'est ici..bon courage!!

 


_________________
Si je n'allais à la pêche que pour prendre du poisson, il y a longtemps que j'aurais arrêté!
E Hemingway