Problème épineux??Un bon mouvement...la volte-face

 

 

                                                Il y a longtemps que je cherche à exposer clairement ce que j’ai moi-même mis un certain temps à bien réaliser à propos du

 

 positionnement des anneaux par rapport à l’ épine de nos cannes

 

et son l'influence   sur

 

  *la stabilité gage d' efficacité au combat lors d'une prise..quand les anneaux sont sur le ventre

*la stabilité gage de  précision des lancers en concours  quand les anneaux sont sur l'épine

 

.

et je vous  livre le produit de mes réflexions, sans vous rappeler la définition de l'épine clairement développée par ailleurs!...................!!

 

J'ai d'abord assimilé ma canne avec son épine au corps humain qui fléchit facilement en avant alors qu'il reste raide lorsqu'il est sollicité vers l'arrière car il présente

 

* une "épine dorsale"  ou colonne vertébrale, correspondant à l’épine de la canne et à l'opposée

* un "ventre antérieur" plus mou, …..correspondant au « ventre de la canne »

 

Un adage prétend qu’il faut toujours faire  face à l’adversaire, règle qui s’impose dans tous les sports de combat , or le travail de la canne en action de pêche s’assimile parfaitement à un combat

 

      *contre la force de résistance au combat du poisson ferré  de même sens que la force de résistance plus faible  de la soie sur l’eau à l’arraché

      *contre la force de résistance de la soie déroulée à l’arrière lorsqu’elle  bande la canne qui va lui donner l’impulsion pour la projeter vers l’avant .. !

 

C’est dire que la canne se devrait de « faire face » dans ces  deux circonstances,  et comme un sportif qui  tourne avec son adversaire ,  réaliser une "volte-face " entre ses mouvements avant et arrière…qu’en est-il en réalité??

 

I/A l’arraché et au combat

   

          1/*Anneaux sur le ventre : la canne ainsi montée peut être assimilée à un individu avec le moulinet aux genoux, un anneau dans le nombril, un sur le front..et qui fait face à la rivière, sa colonne vertébrale, comme l’épine de la canne est du côté du pré , derrière .. !

Toute traction sur la ligne lors de l’arracher  ou lors du combat avec un poisson pourra être combattue par la flexion en avant du tronc du sujet  bien calé en équilibre sur ses deux jambes, près à se redresser puis à fléchir souplement pour « négocier » la résistance et doser l’effort 

 

: il est stable, comme la canne à laquelle il est assimilé, soie séparée du blanck par les anneaux

 

 

 

 

 

2/ Anneaux sur l’épine : la canne peut cette fois être assimilée au même sujet mais équipé d’un moulinet au mollet, d’un anneau  au niveau des fesses et d’un sur la tête et tournant le dos à la rivière puisque sa colonne vertébrale, l’épine de la canne, qui porte le moulinet doit bien sur « regarder l’eau ».

Dans ces circonstances, le sujet qui subit la traction ne peut guère fléchir en arrière de par la raideur de sa colonne vertébrale et il est donc vite en déséquilibre arrière,  recule et va trébucher …

..car il est instable  tout comme la canne à laquelle il est assimilé

 

 

 

 

3/La correction empêchant la chute  pourrait être apportée par un demi tour complet de 180°  qu’effectuerait d’ailleurs le sujet s’il reposait sur un plateau monté sur roulements à billes, et que demande à faire la canne en déséquilibre,  sans l’obtenir, ..

 

et elle serait alors stable, mais inconfortable avec moulinet et anneaux(serpentiformes) du mauvais côté, et frottement de la soie sur le blanck!

 

 

 

 

           

 

La seule solution pour obtenir la stabilité et le confort au combat est d’avoir une canne avec les anneaux montés sur le ventre, on dit souvent « à l’opposée de l’épine »  

 

II/ A l’impulsion 

 

     4// Anneaux sur l’épine : on retrouve le montage de la canne et du sujet de la figure 2 , moulinet et anneaux dans le dos regardant le rivière et en déséquilibre car la traction venait de la rivière à l’arraché ou au combat, mais ici la force de traction  à l’impulsion est à l’opposée, à 180°  car elle vient non plus de la rivière mais du pré derrière, au dessus  duquel s’est déployée la soie dans le lancer arrière, et le sujet  est bien en équilibré et lui fait bien face , susceptible de se fléchir au besoin

 

 il est stable comme la canne,  mais la soie frotte sur le blanck si les anneaux sont des serpentiformes

 

              

 

   5/Anneaux sur le ventre : le sujet et le montage de la canne sont les mêmes que ceux de la figure 1 qui étaient en équilibre au combat quand la force d'opposition venait de la rivière à laquelle ils faisaient face, mais ici à l’impulsion la force d’opposition qui vient du pré est à l’opposée, à 180°, et

 

  sujet et canne en déséquilibre sont instables avec la soie qui frotte sur le blanck dans les anneaux serpentiformes

 

 

 

C'est ce qui est bien objectivé lorsque la mouche accroche à l'arrière une herbe haute, une branche d'arbre, voir une corne de taureau (je n'ai du ce jour la mon salut qu'un un saut dans la rivière 2m en contrebas du talus, car si je ne sais pas ce qu'a fait le canne, mon sang n'a fait qu'un tour à la vue de la bête qui manifestement ruminait de mauvaises intentions) 

 

6/La correction de cette instabilité par perte d’équilibre menaçant de chute se fait spontanément car on se retourne alorsde 180° pour faire face à la résistance et aller décrocher la mouche ce qu’effectuerait d’ailleurs le sujet s’il reposait sur un plateau monté sur roulements à billes, demi tour que demande à faire la canne, et ce qu'elle fait si la traction est forte et la prise en main peu serrée…auquel cas la position cette fois du moulinet et des anneaux ne serai pas un handicap

 et la canne serait alors stable, donc précise pour l’impulsion…avec les anneaux sur le ventre…..(condition également  idéale pour une stabilité au combat)

 

 

 

 

La stabilité au combat  et  à  l’impulsion   peut donc être garantie par une canne montée avec les anneaux sur le ventre….

.à la condition qu’elle effectue un demi tour de 180° entre l’arracher 1  et l’impulsion 6

……et ce compromis est ..parfaitement possible grâce au

 

 

 

             Lancer "Volte-face"

dans lequel la main laisse la canne faire son demi tour au moment ou elle dépasse la verticale pour passer de l'avant à l'arrière, et vice versa...

 comme je l'ai vérifié  "sur le tas"

Je me suis efforcé alors de faciliter à ma canne équilibrée lors de l'arracher et du combat avec ses anneaux sur le ventre, le demi tour de 180° pendant son trajet vers l'arrière qui lui permet de présenter son "ventre" à la force d'impulsion  lorsqu'elle inverse son mouvement arrière pour repartir vers l'avant :  il s'avère qu'il est est en effet assez facile en fin d'arracher,  en relâchant la pression de la main sur  la poignée, d'inciter  la canne à "tourner le dos à la rivière" , le moulinet la suit dans son demi tour par l'extérieur et la manivelle du Vivarelli n'est même pas une gêne!

De même dès l'impulsion donnée, il est aisé de laisser la canne refaire son demi tour en sens inverse pour présenter à nouveau son ventre, anneaux et moulinet à la rivière lors du lancer avant!

La main est  bien assez sensible et précise pour donner l'incitation de ces rotations qui sont d'ailleurs réclamées par la canne "qui ne demande pas mieux", et accompagnées et donc complétées par un mouvement quasi réflexe et spontané de pronation forcée(paume vers l'extérieur par le bas) lors de l'impulsion  

 

 

et d'ébauche de supination (paume vers le haut par l'intérieur  lors du lancer avant)

 

 

 

C'est dans le lancer roulé fait d'une seule impulsion  que le "volte face" s'impose à l'évidence...c'est....EVIDENT... et tellement  satisfaisant!!!

Pourquoi choisir de monter les anneaux sur le ventre puis qu'on a le loisir désormais de laisser la canne faire ses demi tours??Quelle importance??Tout simplement parce que, avec les anneaux sur le ventre,  la soie se présente directement , face aux forces qui sollicitent la canne depuis la rivière dans l'arraché et le combat, et depuis le pré derrière lors de l'impulsion,... dans les anneaux qui l'écartent du blanck(1-6).... alors que s'ils étaient montés sur l'épine...elle frotterait contre le blanck  (2-3-4-5)!!

 

En conclusion!!

                      si vous êtes un  adepte du casting, continuez  à monter vos cannes de compétition avec les anneaux sur l'épine, bien sûr...mais si vous êtes essentiellement pêcheur, montez les avec les anneaux sur le ventre et si  vous désirez affiner votre précision au posé, entraînez vous au "volte- face" afin de laisser votre canne faire son "demi tour"...non pas à chaque impulsion bien que le réflexe se constitue très vite,  cela ne présente aucun intérêt, mais à la dernière impulsion avant le shoot, et au roulé bien sûr........c'est facile...et  ça résout parfaitement la question...il vous reste 44 jour 9h et 36 mn, aujourd'hui  23 janvier 2008 à 21h24...... avant l'ouverture pour vous entraîner..., mais c'est largement suffisant, car il vous faudra.....10mn pour acquérir le geste.....essayez.....vous allez être surpris!!

 

                                                      ***********************************************

 

Mercure au chrome
Connétable messager des Dieux

En ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 355

Localisation: 49°12 216 3N 0°19 231 3W

MasculinVerseau (20jan-19fev)羊 Chèvre

Message Posté le : 23/01/2008 17:49:32    Sujet du message : Le lancer "Volte-face"..... pour vous enlever une belle épine...!!


 

'Tain !

Je faisais du lancer Volte-face sans le savoir...

Avec ma nouille de débutant, que j'utilise maintenant seulement pour les ruisseaux, cette position m'arrivait souvent et le plus naturellement du monde, quand, alors que c'était ma seule canne, je l'utilisais en réservoir ou sur le bassin aval de l'Orne, là où le fleuve est large.

Je devais la pousser un peu, et comme je serre assez peu la poignée, la rotation se faisait toute seule.
C'est d'autant plus profitable sur une parabolique. Ca évite à la soie de toucher la canne pendant la compression arrière.(voir la photo de mon shoot, sur le barrage de Beaulieu, postée je ne sais plus trop dans quel topic).
Sur ce shoot, on peut voir que le Viva part un peu à droite d'ailleurs.

 

 

 

Le Roi Arthur Pendragon
Roi seulement car la place de Dieu était prise
Roi seulement car la place de Dieu était prise

En ligne

Inscrit le: 21 Oct 2007
Messages: 555

Lion (24juil-23aoû)Localisation: du haut du firmament je veille sur vous

Masculin

Message Posté le : 23/01/2008 20:50:33    Sujet du message : Le lancer "Volte-face"..... pour vous enlever une belle épine...!!


 

Mercure au chrome a écrit:


........................ et comme je serre assez peu la poignée, la rotation se faisait toute seule



Mad
Exact, normal , cf le mec posé sur "roulements à billes" et qui tourne face à la traction pour fléchir et non pas tomber raide en arrière!


 

Mercure au chrome a écrit:

Ca évite à la soie de toucher la canne pendant la compression arrière.



Mad
encore exact....que des avantages, et facile.. .!

 

 

Sanfroi Lancel'eau du bac
lui...ne casse rien!!!
<b>lui...ne casse rien!!!</b>

En ligne

Inscrit le: 22 Oct 2007
Messages: 442

Localisation: Mojetland, là où yapurien !

MasculinScorpion (23oct-21nov)

Message Posté le : 23/01/2008 23:09:50    Sujet du message : Le lancer "Volte-face"..... pour vous enlever une belle épine...!!


 

Ya vraiment pas d'arbres chez le Roi ! Embarassed

C'est pour faire quoi cette technique ?

Pour faire des revers, des horizontaux, des roulés, des verticaux, des clochés, etc.......... !? Twisted Evil
_________________

 

 

Le Roi Arthur Pendragon
Roi seulement car la place de Dieu était prise
Roi seulement car la place de Dieu était prise

En ligne

Inscrit le: 21 Oct 2007
Messages: 555

Lion (24juil-23aoû)Localisation: du haut du firmament je veille sur vous

Masculin

 

Message Posté le : 24/01/2008 07:36:29    Sujet du message : Le lancer "Volte-face"..... pour vous enlever une belle épine...!!


 

Sanfroi Lancel'eau du bac a écrit:


................. faire des revers, des horizontaux, des roulés, des verticaux, des clochés, etc.......... !? Twisted Evil



Ben tout je te dis: verticaux, bien sûr, horizontaux, no problem....clochers = le pied mais c'est bien sur le ventral qu'il faut ouvrir....quand au revers, fastoche, il suffit d'enchaîner après le salto arrière...
Mais le fin du fin, c'est le roulé.. Smile.la ça va devenir obligatoire tant c'est efficace, une seule impulsion.....mais quelle précision ça va t'enlever une belle épine du pied!!

et moi, ça me permet, malgré le manque de recul, de débarrasser ma piscine d'un tas de nuisibles, pire que des hotus!!

 

 

 

Auteur

Message

Sanfroi Lancel'eau du bac
lui...ne casse rien!!!
<b>lui...ne casse rien!!!</b>

En ligne

Inscrit le: 22 Oct 2007
Messages: 452

Localisation: Mojetland, là où yapurien !

MasculinScorpion (23oct-21nov)

Message Posté le : Aujourd’hui à 09:20    Sujet du message : :ylyf

 


 

Je viens d'essayer !

J'ai fait 2 lançés avant, 2 lancés arriere, pour voir ce que ça pouvait donner...... .........maintenant, j'arrête un peu..... Embarassed....car c'est comment dire.........euh...... ...........assez douloureux !!!


Mr. Green

 

 

Mékilékon!!

**********************

 

Ceci dit, et plus sérieusement, si l'on peut dire...pourquoi ne pas envisager pour permettre cette"volte-face" , non pas de faire tourner dans la main la canne et son moulinet de 180°, mais de permettre, à partir

du deuxième brin , au blanck seul cette rotation par le biais d'une virole male 1solidaire du second brin 2 et tournant librement dans une portion femelle3 dans laquelle s'emmancherait le premier brin 4?

 

Comme seul le blanck tournerait , et non la poignée avec le moulinet, à partir du premier anneau il faut que celui-ci soit ovalaire et occupe sur 180°la moitié gauche de la circonférence du blanck :la soie ainsi le traverserait en bas lors du combat, mais en haut lors de l'impulsion lorsque le blanck aurait tourné de 180°, et ce sans frottement supplémentaire ...malgré la persistance de la positon du moulinet à 180°!!

 

On peut rêver, non??

Si vous connaissez un bon mécanicien de haute précision, ......à vous de voir!!