Les Soies synthetiques

...

Il existe deux grand types de soies utilisées pour la pêche à la mouche : Les "vraies soies naturelles" issues du fil de soie du cocon du bombyx et les soies synthétiques toutes constituées d’une âme en fils  enrobée d’un revêtement dont la densité la rend flottante ou plongeante  , alors que les premières "soies" de pêche  étaient composées au départ d’un simple cordon en coton ou en crin enduit,..

        

  

Les soies synthétiques ont remplacé aujourd'hui la presque totalité des soies naturelles qui ne sont plus utilisées que par les amoureux nostalgiques , tout comme les cannes en carbone ont remplacé les cannes en bambou refendu que des amoureux nostalgiques protègent également de l'oubli !

 Elles sont composées uniquement de matériaux synthétiques avec une âme en fil de nylon unique ou tissé et un revêtement en polymères plastiques qui  permettent d’obtenir une grande diversité de profils et de densité de soies ainsi flottantes, intermédiaires ou  plongeantes avec une vitesse de plongée +/-rapide .
 L'âme: confère à la soie sa  résistance à la rupture, son  élasticité et sa souplesse qui peut diminuer au froid !
 Le revêtement plastique: définit la glisse, la flottabilité selon sa densité et la résistance au vieillissement .
.

.Ces soies sont pratiquement sans entretien, un simple nettoyage de temps en temps suffit dans la plupart des cas. Grâce aux nombreux profils et poids  il est possible de trouver une soie adaptée pour chaque type de pêche..

Leur coût  est nettement inférieur a celui des soies naturelles. Par contre leur durée de vie est limitée à deux ou trois saisons en général, elles vieillissent en se craquelant et l’âme prend alors l’eau,  l’humidité permanente qui en résulte fait son œuvre !

Certaines soies synthétiques bon marché n’ont pas d’âme, remplacée par un canal dont l’air est censé améliorer la flottabilité tant qu’il n’est pas remplacé par l’eau qui ne manque pas de pénétrer par la moindre brèche !!

Les différentes parties d'une soie

Naturelles ou synthétiques, toutes les soies répondent à certaines caractéristiques bien codifiées.

D’une longueur classique de 90 pieds de 30,48cm, soit 30 yards de 91,44cm... soit  27,43m, les soies sont constituées de différentes parties

                        *La pointe : ce sont théoriquement les 60  premiers cm auxquels on attache le bas de ligne, mais en pratique actuellement  elle ne fait plus que 10 cm à 20 cm environ, de diamètre constant


             (JP Thebault annonce: D premier brin  = 60% du diamètre (d) de la pointe de la soie mesurée au Palmer d = 0,6mm pour une soie de 4, donc D=36%)

                         *Le fuseau avant :

de profil conique, son diamètre et sa longueur sont déterminants pour la qualité des posés. Les fuseaux longs dissipent mieux l'énergie et assurent une présentation plus délicate, tandis que les fuseaux courts permettent des présentations plus rapides mais moins discrètes
Selon chaque fabricant la pointe en queue de rat a une longueur et une forme particulière.
En fabrication, sur les soies synthétiques on recouvre un fin cordonnet parallèle de matière plastique plus ou moins épaisse
, et

sur les naturelles on agit sur le nombre de brins au tissage que l’on ajoute en montant et supprime en descendant. Les Loukas (plus fabriquées) étaient pratiquement coniques jusqu’au milieu, Thébault a une pointe très longue (au moins trois mètres) avant de passer en parallèle, et les nombreuses autres soies nouvellement mises sur le marché ne doivent pas beaucoup différer de ce principe. Ces fabrications en « tressage continu conique" sont délicates, longues, donc chères. Quand on passe les doigts à la limite de la section que de rat et section parallèle, on ne détecte aucune aspérité, la ligne paraît fluide.

 

                        *Le ventre :

placée entre le fuseau avant et le fuseau arrière est la section la plus  grosse, parallèle, il peut être très long ou inexistant  

                       

.                       *La tête de lancer

 : c'est l'ensemble fuseau avant + ventre + fuseau arrière. Les têtes courtes assurent des lancers rapides à courte distance tout en chargeant rapidement la canne, les têtes longues offrent un meilleur contrôle à longue distance mais demandent au lanceur de déployer plus d'énergie

 

                         *La partie courante :

c'est la partie arrière fine parallèle de la ligne. Plus légère que le reste de la soie, c’est elle qui favorise les  longs lancers

 

Le classement des soies

Les soies  naturelles ou artificielles, sont classées selon plusieurs critères codifiés et normalisés par l'AFTMA (American Fish Tackles Manufacturers Association).

- leur profil,

- leur poids,

- leur caractéristique  flottante ou plongeante +/-rapide, selon la densité

    *Les différents profils

        -L (Level ou parallèle): Les soies parallèles (L) de par leur profil constant avec même diamètre d'un bout à l'autre, et  donc absence de conicité, consomment de l'énergie et ne respectent pas les règles physiques du transfert d'énergie (pas de déperdition de masse) !Elles sont assez difficiles à mettre en œuvre car difficiles à contrôler, elle ne se prêtent pas au "coulé"  . Elles seront réservées  aux pêches de rivières à courte distance (10 / 12 mètres) utilisées avec des cannes plutôt longues, et sont à déconseiller aux lanceurs débutants.

 Ce profil était celui des premières soies naturelles. Il est désormais moins  utilisé.

 

       -SF (Simple fuseau) :, Le ventre est réparti sur la totalité de la longueur après le fuseau avant. En revanche, elles n’ont pas de deuxième fuseau à l’autre extrémité et ne sont donc pas réversibles comme les

        -DT (Double Taper ou double fuseau)

Adaptées aux petites et moyennes rivières, ces soies permettent des présentations fines et des posés discrets.

Elles ne présentent dans leur profil  ni tête ni partie courante mais une pointe, un fuseau avant et un ventre qui occupe toute la longueur de la soie avant  un deuxième fuseau et une deuxième pointe à l’autre extrémité: symétriques, elles sont donc « réversibles », ce qui peut doubler leur durée de vie !

 Leur ventre très long en fait des soies plus lourdes qu’un profil WF à numéro égal au-delà des 9,14 premiers mètres, et son diamètre constant rend difficile les coulés de plus de 3 ou 4 mètres et impose plus de faux lancers qu'avec une soie à fuseau décentré!

      -WF (Weight Forward ou Fuseau décentré)

  Son profil comprend:  une pointe  courte de 15 à 20 cm  parallèle, un fuseau avant  très court, un ventre  central épais parallèle plus court que sur les DT, un fuseau arrière très court et terminé par une queue longue (parallèle) et fine. C'est la soie  pour lancer loin tout en étant précis .

 Le ventre est décentré vers le fuseau avant, et  leurs longueurs à tous deux déterminent la douceur des lancers : courts pour des lancers rapides au détriment de la qualité de posés, longs pour des lancers plus doux.

  Son poids décentré vers l'avant permet de charger la canne rapidement à courte distance et d'autre part sa partie courante plus fine permet de plus longs lancers en offrant moins de surface de contact aux anneaux et une meilleure pénétration dans l'air d'où la possibilité de longs "coulés" avec un minimum de faux lancers

 Au total plus légère qu’une DT au delà des 9,14 premiers mètres une WF est cependant, pour ces raisons de répartition des poids,  plus facile à lancer , mais elle est moins discrète au posé!

***************************

Si on retourne une WF on la transforme en parallèle car son Running de 60 pieds représente approximativement une parallèle de # 2 à environ #3,1/2. entre WF4 et WF6!
le calcul théorique peut se faire à partir du

poids total des 90 pieds de la WF4 par exemple, pesée à 19,30g
dont on retire le poids des 30 premiers pieds selon la norme AFTMA=7,8g pour une soie de #4, reste 11,50g...pour les 60 pieds de running parallèle
Ramené à 90 pieds, ce running parallèle pèserait 17,25g, dont les 30 premiers pieds pèseraient donc le 1/3 soit 5,7g
Qui de par la norme AFTMA les situeraient entre le 5,2g d'une soie de #2 et le 6,5g d'une soie de #3

On pourrait donc dire approximativement : WF4 retournée = running parallèle #2,5

Ce mode de calcul théorique est irréfutable .....à ceci près qu'en fonction des marques, les WF d'un même numéro peuvent voir leur poids total varier veaucoup même si les 30 premiers pieds restent fidèles à la norme AFTMA car c'est alors forcément sur le running que se situe la différence......alors ok pour le principe du calcul qui aide à la compréhension, mais en pratique il faut faire preuve d'une grande réserve!!!.

****************************

Voici pour faciliter la compréhension, très schématisés et très artificiellement chiffrés les profils comparés des 9 premiers mètres de poids identique d'une DT d'une WF de même numéro:

pour un poids de 31, le poids est plus important sur les 4 premiers mètres de la WF(12) que sur la DT (9,5) qui sera forcément plus lourde(21,5 contre 18) donc plus épaisse sur les 5m suivants pour compenser

                                                       

 

Il existe une très grande variété de profils dans les WF, 

                      - WF de type standard : le poids est à l'avant du fuseau comme ci dessus

                      - WF de type Long Belly : elle possède un ventre extra-long, elle est bien adaptée aux cannes à deux mains, pour la pêche en lac.

                      - WF de type Short Belly : elle possède un ventre court et permet de lancer de grosses mouches style streamer. Elle est donc adaptée à la pêche des carnassiers .

                      - WF de type pointe plongeante : cette soie, dont seule la pointe coule permet de bien contrôler la dérive de la partie sous la surface.

 

        -TT (Triangle Taper)  : le fuseau  en forme de triangle très allongé  mis au point par le célèbre pêcheur et instructeur américain Lee Wulf. permet des lancers aussi longs qu’avec une WF standard et avec des posés plus doux ..de plus ce profil est excellent pour le roulé!

la tête est un fuseau continu variant de 9 à 12m pour les soies de 27m ( #2 à #9) et jusqu'à 24m pour les soies de 31m ( #10 à #12). ,

 

                                                            

                                                                                  

       -ST ou SH (Shooting Taper ou Shooting Head, Tête de lancer ou fuseau de lancer ) : D'une longueur de 9 m à 14 m, cette soie à haute densité est rattachée à un backing spécial (Running Line ou Shooting Line) de soie parallèle flottante de  faible diamètre ou mieux de mono filament. permettant au moucheur d'effectuer .des lancers très longs mais sans grande précision en mer ou en réservoir (parfois supérieurs à 50 m !) avec des cannes puissantes, la double traction est indispensable!

Par rapport à la WF, le fuseau avant est  presque identique, le  corps et le fuseau arrière plus courts, la queue plus longue et fine!

   *Le poids des soies

L'AFTMA (Américan Fishing Tackle Manufacturers Association) normalise le poids exprimé en 'grains' (100 grains = 6,5 grammes environ) des 30 premiers pieds (9,14m) de la soie, pointe exclue. Voici le tableau des correspondances des poids des soies :

 

Le poids total de 2 soies de même numéro pourra être très différent  selon leur profil puisque que le numéro n'indique que le poids des 9,14 premiers mètres de la soie. Une soie qui pèse 7,8 g pour ses 30 premiers pieds (9,14m) est une N°4, qu'elle soit DT, WF , ....... c'est effectivement le principe de la norme AFTMA, pour 9,1 g c'est une N°5....DT ou WF.......

Par curiosité, jai glané auprès de certains collègues palmistes quelques pesées "artisanales"de soies synthétiques de bonnes marques et j'ai constaté que dans l'ensemble les WF étaient bien, à numéro égal,, plus légères dans leur longueur totale que les DT, et que à ce titre, pour les lancers longs, le principe DT4 = WF5 était tout à fait légitime
SELON LE TABLEAU CI DESSOUS

 
Type et numéro de soie
Poids des 30 premiers pieds
Poids total 90 pieds
comparaison
    

Les WF à numéro égal sont bien toujours plus légères que les DT: 2,33g pour les 4, 4,72g pour les 5, 1,94g pour les 6

La WF5 reste encore plus légète de 1,93g que la DT4 alors que la VF6 est de 0,4g plus lourde que la DT5

 DT4
7,8g
21,63
 WF4
19,30
   
 DT5
9,1g
24,42g
 WF5
19,70g
   
 DT6
10,4g
26,27g
 WF6
24,83g
    
    

Donc, à numéro égal, les 9 premiers mètres d'une soie quelle qu'elle soit  ...chargent la canne exactement du même poids en statique...
mais comme le poids de la WF est concentré vers l'avant ( alors que celui de la DT est plus régulièrement réparti sur les 9m)  la vitesse à la partie avant de la WF lui confère plus d' énergie cinétique qu'à une DT et la WF dans ses 9 premiers mètres chargera donc plus la canne que la DT de même numéro au cours des mouvements

Si on " visualise" en caricaturant , donc en exagérant beaucoup, les différences entre les profils d'une DT et d'une WF de même N°, c'est à dire de même poids pour les 30 premiers pieds et si l'on compare :
* la WF à une cuillère de 10 grammes au bout d'un fil de 9m pesant de 5grammes, total 15g
* la DT à une cuillère de 5 grammes au bout d'un fil de 9m pesant de I0 grammes, total 15g

bien que le poids total soit identique,  on réalise que la WF "partira" mieux que la DT, on dit qu'elle "charge mieux la canne", en étant plus brutale,
et le "ploc" au poser sur l'eau sera moins discret..
.

c'est ça la différence fondamentale, le problème siège au niveau de la répartition des poids et non au niveau du poids total, c'est ce qui est malaisé à comprendre en première intention.....et donc.....on "chargera " plus la canne avec un profil WF 5 qu'avec un profil DT 5 de même poids ....pour les 30 premiers pieds ....

Si l'on se rappelle que le claquement du fouet traduit le passage du mur du son par sa pointe, on réalise que la vitesse de cette pointe peut être très élevée,et comme l'énergie est proportionnelle à la masse multipliée par le carré de la vitesse, une différence de poids même faible peut avoir une réelle influence sur la contrainte imposée à la canne, une différence de l'ordre du gramme entre la portion avant de deux soies entraîne une grosse différence d'énergie cinétique....pour charger la canne.....CQFD

Rapport Poids de la soie/Puisance de la canne

Il faut bien réaliser avant toutes chose que

*si le numéro AFTMA attribué aux soies ne s'appuie que sur le poids des 30 premiers pieds de la longueur de cette soie....
*la puissance des cannes est appréciée en fonction du poids de la soie totale d'une longueur de 90 pieds... qui la "chargera" le mieux,

et c'est cette différence qui trouble les esprits dont certains ont du mal à comprendre

En effet , au delà des  30 premiers pieds d'une soie  de 90 pieds,

*le poids d’une DT, en raison de son ventre entre les deux fuseaux, sera supérieurà celui d’une soie WF au  Running Line très fin, et cette différence ne fera que s'accroître avec la longueur de soie sortie et il faut en tenir compte dans le choix du numéro de la soie en fonction de son profil!!

C'est pourquoi à une WF 5 correspond une DT4 lorsque l'on envisage non plus les 9 premiers mètres mais la soie dans toute sa longueur!!

Le pêcheur choisit sa soie en fonction des chiffres conseillés inscrits sur  sa canne après le sigle "AFTMA" ou  le signe "#", et relatifs  aux normes ;

                          *Ainsi quand la canne comporte deux chiffres,  le plus petit correspond à une soie DT et le plus grand à une  WF.

Certaines cannes Américaines ne portent qu'un chiffre indicatif qui dans ce cas fait référence à une soie WF , profil le plus courant et le plus prisé aux USA: un "Américaine" marquée #5 signifie WF 5 équivalente à  une Française marquée 4 /5 (DT 4 et WF5)

Une WF  , en raison du poids déporté  vers l'avant,

*chargera donc plutôt mieux la canne qu'une DT de même numéro ,

 *facilitera au delà le shoot par son Running Line très fin...

 *mais sera moins discrète au poser en raison justement du volume et du poids de ses premiers mètres!!

                                                                                                  *La densité

Il existe à cet égard plusieurs types de soies selon le mode  de pêche et la profondeur à laquelle on souhaite pêcher, les plongeantes  sont simplement plus denses que les flottantes puisque que la flottabilité d'une soie ne dépend que de sa densité et non de son poids!   ( une soie très lourde de 12  peut très bien être flottante et une soie très légère de 2  peut être plongeante !)

  • Soies flottantes (F comme Floating) dont  revêtement contient des microballons et des hydrophobes! Comme leur nom l'indique elles flottent en surface et sont utilisables pour quasiment toutes les pêches, en surface ou à faible profondeur (en utilisant un leurre lourd).
  • Soie neutre (N comme Neutral ou H comme Hoover) elle est de moins en moins utilisée et permet de rester juste sous la surface de l'eau (jusqu'à 15 cm de profondeur) pour la pêche en émergente de premier stade (sub-surface).
  • Soies intermédiaires (I pour Intermediate)  dont  le revêtement contient des microbilles en verre.Ce sont des soies qui plongent lentement quelques centimètres ou dizaines de centimètres sous la surface et sont  utilisables pour les pêches entre deux eaux au streamer ou en noyée jusqu'à environ 2 m de la surface. Toutes les soies naturelles appartiennent à la classe des lignes intermédiaires. Elles coulent si elles ne sont pas graissées.
  • Soie flottante à pointe plongeante (ST comme Sinking Taper ou FS pour Floating/Sinking) Cette soie flottante possède une pointe plongeante de 3 m environ. Composée de deux densités différentes, cette soie, qui est un peu plus difficile à lancer, permet de pêcher en nymphe entre 1 et 4 m de profondeur, tout en conservant une excellente vision des touches (partie flottante), à privilégier pour la pêche en rivière
  • Les soies plongeantes (S comme sinking) dont le revêtement contient de la poudre de tungstène d'où leurs couleurs sombres, sont conçues pour prospecter les postes très profonds (5 m et plus), bien adaptées aux réservoirs! Elles sont notées S + un numéro ajouté pour indiquer leur vitesse de plongée. Les vitesses de descente des différentes soies plongeantes peuvent varier selon les fabriquants, les valeurs ci-après ne sont qu'indicatives:

                                                                     - Soie intermédiaire : 0 à 3 cms / seconde, soit environ 40 secondes pour atteindre 1 mètre,

                                                                     - Soie plongeante S1 : 4 à 7 cms / seconde, soit environ 20 secondes pour atteindre 1 mètre,

                                                                     - Soie plongeante S2 : 8 à 10 cms / seconde, soit environ 11 secondes pour atteindre 1 mètre,

                                                                     - Soie plongeante S3 : 9 à 12 cms / seconde, soit environ 9 secondes pour atteindre 1 mètre,

                                                                     - Soie plongeante S4 : 13 à 20 cms / seconde, soit environ 6 secondes pour atteindre 1 mètre,

                                                                     - Soie plongeante S5 : 15 à 30 cms / seconde, soit environ 4 secondes pour atteindre 1 mètre.

                                                                                                          *****************************

En résumé :Selon la codification présentée ci dessus il est maintenant possible de déchiffrer les indications portées sur les boites des soies. correspondant à : Profil /poids /Vitesse de plongée en fonction de la densité

                                                                 DT 5 F  =  Profil double fuseau,       Poids n°5,                                               soie flottante,  

                                                                 WF 5 I  =  Profil fuseau décentré,     Poids n°5,           Densité : Intermédiaire: plongeante lente

                                                                 WF 6 S4 = Profil fuseau décentré,    Poids n° 6,           Densité            4         : plongeante vitesse 4

                                                             

                                                                                    

                

 

                                   

                                                                           

n