o

                              
           
                                                                                                                                                                                                      

Pas question ici d'accumuler comme dans un " fourre tout" quantité de livres de pêche ou baptisés comme tels sur la seule foi du "quatrième de couverture" toujours très élogieux car souvent écrit par l'éditeur dans le seul but de vendre....d'où parfois certaines cuisantes déceptions...!

Les titres proposés ici correspondront tous à des ouvrages que j'aurai lus, vous en aurez les références afin de pouvoir au besoin vous les procurer, la photographie, ainsi que des commentaires sur l'auteur et sur le contenu avec éventuellement un extrait....et un avis...le mien, qui vaut ce qu'il vaut...mais qui au moins ne sera pas anonyme ni  " intéressé"....et lorsque je citerai le quatrième de couverture, ce sera parce que son enthousiasme m'aura paru justifié.....comme cela est heureusement parfois le cas!

Il s'agit donc d'une "sélection" parmi des titres dont certains ont été très "médiatisés" parfois bien à tort .... car enuyeux ou totalement obsolètes...! Qu'avons nous à faire par exemple d'un "carnet de pêche" des années 1900, simple litanie d'énumérations qui ne nous épargne ni la date, ni l'heure, ni la météo, ni le nombre, le poids et la taille des prises....dans des rivières transformées en égoûts depuis plus d'un demi siècle.......alors que des ouvrages également anciens comme le superbe Golden Days de la même époque resteront toujours aussi attrayants, et que ceux de Halford ou Skues restent d'un réel intérêt, historique certes, mais pas seulement.!

Romans, nouvelles, récits autobiographiques , pourvu qu'il s'agisse de pêche, et seulement quelques ouvrages "techniques" parmi l'énorme quantité produite à ce jour représentent la sélection que je vous propose et qui s'étoffera au rythme de mes lectures futures....!

Dois-je présenter pour les critiquer et vous dissuader de les ouvrir, ces ouvrages dont certains réputés et dits "incontournables" , m'ont bien déçu...ou simplement les passer sous silence....je ne sais trop mais dans mon désir de vous éviter les erreurs que j'ai moi même commises, peut-être me résoudrai- je à en dresser simplement une liste avec quelques brèves explications....!

Vous aller donc pouvoir consulter ci dessous plusieurs listes alphabétique d'auteurs, selon les genres , et en cliquant sur les titres, vous accéderez à la présentation de tous les écrits sélectionnés d'un même auteur, dont évidemment l'ouvrage correspondant à votre choix....qu'il faudra peut-être aller chercher en bas de page si le premier qui se présente n'est pas le bon!

Bonne lecture ....et si d'aventure vous aviez des commentaires à faire, quels qu'ils soient, vous avez un lien sur la page d'accueil pour me contacter.....

Je sors sur la pointe des pieds....chuut!

                                                                                                                               

                                                                            Récits autobiographiques
   
                  

De Boisset Leonce: Plaisir des jours
                                    Ecrit le soir
                                 
Femmes de pêcheurs
Fallet: René : les pieds dans l'eau
Gaidy Charles: Eternel éphémère
Juge Docteur Jean : Pêcheur de truites


Limouzin Henri : La longue coulée
Mac Guane Thomas :Le long silence

MORIN Christophe :pêches en milieux

hostiles
Pequegnot
JP : Mémoires d'un pêcheur au fouet

Plunket Greene H: La truite en son royaume
Quinot G:Pêche amour et jalousie
                   Saint-Pierre était Belge
Rocher Raymond :Randonnées d' un pêcheur solitaire
                        Des ronds dans l'eau                       
                              Confidences d'un moucheur impénitent
Voelker  John D.
            -Testament d'un pêcheur à la mouche
            
-Itinéraire d'un pêcheur à la mouche 

                                                                                                                                   Biographies

Lalu:Vincent: Le sorcier de Vesoul: Henri Bresson pêcheur de truites
Vines Sidney: Frank Sawyer au bord de sa rivière
Winthrop Michel : Grandes figures de la pêche

                                                                                                                                      Romans

Borlandelli Victor: Les pêcheurs de Calmeau
Dhombres Raoul : La Truite de Saint Christol
                               Le roman de Trutta
                                       La sonate au bord de l'eau

FLEURON SVEND: Brouscaille, le roman d'un brochet
Hemingway Ernest : le vieil homme et la mer
Jaouen Hervé : aux armes zécolos
Koeberlé P et N Robert:Autopsie d'une truite 
                                        
 Le sorcier d'Ornans
Maclean Norman : La rivière du sixième jour
Massé Sylvain et Ludovic : Lam, la truite
Michel Jean Christian :  Confidences d'une truite près d'un pont
 
Rodier Jean « En remontant les ruisseaux »
Williamson
Henry: Salar le saumon
                                     Tarka la loutre

 

                                                                                                                                     Nouvelles

Affre Pierre :
La vie rêvée du pêcheur
               La pêche de papa
Burnand Tony :En Pêchant la truite
Decantelle -Alec-Phil: la pêche à la belle époque
De la SimoneAlain : Histoires de plumes et d'eaux vives
De Lespinay J :Si vous prenez la mouche
Dupuy Fernand : Pêcher la truite vagabonde
Fedden Romilly : Golden Day

Germain Nicolas: Histoires de pêche
Hémingway Ernest : la grande rivière au coeur double
Lacouche Pierre:Vagabondages au fil de l'eau
Lalu Vincent :  La femme truite
Limouzin Henri: la musette à Mathieu
Mars-Vallett
A.E: Eaux vives pêche vivante
Michel Jean Christian : Petit dictionnaire philosophique du pêcheur de truites en pédalo                               
Ochi Noriko: Le long voyage de Pirika
Pelletier : Les nouvelles du moulin
Regismanset Ch.; confession d'un pêcheur
Rigal Denis : Eloge de la truite
Sautreau Serge :Après vous mon cher Goetz,
                           Le rêve de la pêche
Venesme Jean : Les songerie d'un pêcheur sportif


                                                                                                                                      Technique

                                 Les grands anciens

De Bergara Julian : le manuscrit de Astorga
De Masssas:Charles : Le pêcheur à la mouche artificielle
Née Gabriel -Roussel Albert: la truite et l'ombre
Fallodon Lord Grey of : Pêche à la mouche
Halford Frédéric Maurice :précis de la pêche à la mouche sèche
Perruche: Lucien La pêche de la truite est du saumon à la mouche artificielle
Petit Albert : La truite

Preskawiec T :Mouche et lancer
Skues George Edward Mackenzie : la truite et la mouche
Sinclair J D'or: la pêche de l'ombre à la mouche
Vavon Antoine : la truite
Walton Isaac : le parfait pêcheur à la ligne

                                
                                 ***************

Audouys B.-Pelletier JL : Je monte mes mouches en 15 leçons
Burnand Tony : Parlons mouche
Burnand Tony-Barbellion P: la mouche-le lancer léger
Burnand Tony et Ritz Charles: A la mouche
Bordes Gilbert:La truite sauvage
Comby Jean Piere : mouche sèche en eaux rapides
De Boisset Léonce : L'ombre poisson de sport
                            
La truite, poisson de grand sport  


Jardine Charles : Le guide sothby's de la pêche à la mouche pour la truite
Miramont Pierre: la pêche aux nymphes, mouches et plumes
                               l'éphémère et la truite...la mouche inexacte
Pequegnot Jean-Paul : L'art de la pêche à la mouche sèche
Phelipot Pierre : Truites et mouches au fil des saisons
                            Le saumon au fil des saisons
Prosek James : le bel inventaire des truites
Ritz Charles César : pris sur le vif
Robin
Joannès : Calcul de l'équilibrage des cannes à mouche

Rocher Raymond : confidences d'un pêcheur à la mouche
Thomas Hervé : Mes carnets de pêche à la mouche
 
Wulff Joan : Le lancer de la mouche, ses différentes techniques

 

Entomologie et Montage

De Boisset Léonce :Les mouches du pêcheur de truite
Del pozo Obeso Rafael : mouches pour la pêche
Ducloux Didier -Ragonneau Nicolas : mouches de pêche, l'encyclopédie
Gaidy Charles: les plécoptères-les mégaloptères...montage
Le Doaré Jacques et Troël Paul : Les merveilleux éphémères des rivières de France
Reisinger W, Bauernfeind E., Loidl E.: "Guide Entomologique du pêcheur à la mouche"


     

                                                                                                                                  Histoire
Coursaget Pierre: La pêche et son musée
Gagniard André :10 ans de ...plaisirs de la pêche
Lalu Vincent : Contes et légendes du moulin du Plain
Touron Joan Miquel : La belle histoire de la pêche à la mouche

 

Guides

Association Bretonne de la Pêche à la Mouche:
                           Rivières d'Armorique-Pêche à la Mouche
                           Mouches et pêcheurs d'Armorique
Boisson Philippe: Pêcher le Doubs frontière
Comby jean Pierre: Rêves de pêcheurs

 

                                                                                                                                  Mes déceptions

Alphonse Arias: Ma vie de pêcheur (2 tomes) Je les ai reçus, je les ai lus et je suis déçu..... style parfois inutilement et lourdement "précieux" d'un pêcheur certes de qualité mais assez imbu de lui même, mauvais coucheur qui a eu pas mal de pb dans le milieu de la pêche que ce soit avec les gardes ou certains compagnons....facilement donneur de leçons et dont la narration manque d'intérêt........perso je ne recommanderai pas sa lecture qui m'a laissé un peu "mal à l'aise"!

Pierre Barbellion: ma mouche et moi...et les poissons: livre de technique sans grande originalité et qui n'apporte pas grand chose, émaillé d'anecdots personnelles style mouche qui s'accroche dans le dos au cours d'un lancer maladroit.......et de conseils tels que "ne pas ouvrir sa boite à mouches dans le vent sous peine de les voir s'envoler."..écrit dans un style pas toujours simple....je me suis ennuyé et l'ai abandonné à la moitié pour feuilleter distraitement la suite à la vaine recherche de pages plus originales...!!

Bartolomé Bennassar : Les rivières de ma vie :J'ai regretté.. que la pêche soit pour l'auteur et ses comparses une véritable prédation, et que la narration se résume finalement à l'exposé de "carnets de pêche". datant de 30 ans...jour ,météo, nombre, taille poids des captures...toujours un peu ennuyeux malgré un style d'écriture de qualité indiscutable.....et j'ai regretté la truculence d'un René Fallet dans "les pieds dans l'eau"  qui prenait pourtant plus de chevesnes que de truites, et l'humour dans l'autodérision d'un John D Voelker

Pierre Bergounioux: La ligne ... verbiage prétentieux , maladroit, insipide et quasi incompréhensible qui me consterne ....témoin cette pièce d'anthologie parmi tant d'autres:

"On est un, si tant est que l'on soit, qu'il existe rien d'autre qu'un brassage aveugle d'éléments jetés sans but dans la durée, que nous ajoutions quelque chose, songe,notion, vouloir aux tribulations de la matière,à ses dissensions" .. . .page 28..

.Heureusement il n'y en a que 74...car dans ces quelques lignes, en prime, une grosse faute de Français et plus loin une grosse ignorance de physique élémentaire à savoir, Monsieur, que l'eau ne pèse rien dans l'eau....!!...J'ai abandonné à mi -course...!

Claude Berh: Ombres d'automne: l'auteur est un sympathique passionné de la pêche à la mouche, très investi dans la gestion des cours d'eau alsacien ,à l'origine de la création dans une ancienne gravière du réservoir des cigognes au Nord de l'Alsace inauguré fin 1997 et amoureux de la Bruche, mais pas pour autant un véritable "écrivain", et son ouvrage n'est qu'une succession banale de jours de pêche au cours des différentes saisons, émaillée de quelques souvenirs d'enfance et d'anecdotes sans ariginalité..!

Jacques -Etienne Bovard : ne pousse pas la rivière: polar assez sordide présenté partout avec les livres de pêche sous le prétexte qu'il se déroule à Ornans au cours d'un séjour de pêche de 4 copains suisses.......ce qui n'est pas suffisant pour justifier ce classement...certains pourront aimer, moi pas, en tous cas ce n'est pas un bouquin de pêche!!

Tony Burnand et Pierre Barbellion:Cette sacrée pêche à la mouche:séduit par ces deux prestigieux "pêcheurs-auteurs" je n'ai pas hésité à acquérir cette occasion dès qu'elle s'est présentée...d'autant que la lecture du livre "à la mouche" coécrit par T Burnand et C Ritz en 1939 m'avait enchanté!! Las, quelle déception.!!..Elle provient en fait du style de la rédaction sur le mode d'une conversation entre ces deux "Maîtres".......qui ont tant à dire et à nous apprendre, et qui est rapportée en 1967 ,sans rien apporter de plus que le livre de 1939 , dans un style non pas "parlé" comme on aurait aimé pour imaginer les deux compères assis au bord de l'eau en train d'échanger leurs différentes façons de voir, mais précieux, ampoulé et pour tout dire prodigieusement ennuyeux dès les premiers échanges...:Pour exemple:

                                                                         

N'eut-il pas été plus simple d'écrire :"il n'est pas inutile de graisser les soies dites insubmersibles,et plutôt avec les doigts, sans excès pour ne pas encrasser les anneaux"..?

Joé Combret's : comment pêchent les romanis: présenté curieusement comme un "classique" , réédité en 1956, ce petit livre ne tient pas les promesses alléchantes du titre car il n'apporte rien d'original....simple survol des différentes façons de pêcher la truite: ver, vairon mort patraque...rien de bien intéressant dans le paragraphe sur les mouches, rien qui sorte de l'ordinaire dans cette pratique des "romanis".....et beaucoup de détails obsolètes....à oublier;;

Grey Drake: traité concis et pratique de la pêche de la truite à la mouche artificielle: cet opuscule anglais de 1863 réédité en 1994 est évidemment complètement obsolète, mal traduit si j'en crois les expressions telles que "jeter la mouche " et non lancer, "puisette" et non épuisette à moins que le è n'ait été rajouté dans la langue après 1863......et, amusant, ..:" même pendant la belle saison, portez de longues bottes aussi imperméables que possible...." intérêt historique? Sans doute...mais ce serait le seul!!

Thierry Dubosclar- Randopêche :parmi ces 4 copains qui partent pêcher dans les pyénées ariégeoises, le principal est un cradingue, un sale , un péteur, un mec qui rote et se mouche sur la manche en laissant "une limace gluante" , se lave pas, sent mauvais, a mauvaise haleine, et l'auteur le rappelle constamment ,...l'appelle le crade, le puant, le dégueu! .....très peu pour moi!!

Negley Farson: Le fou de pêche
:Bon, ben, je ne l'ai pas encore terminé depuis le temps car.....il me rase!! Malgré les éloges superfétatoires du 4ème de couverture...comme toujours, commerce oblige.. j'ai le regret de constater que je n'arrive pas à bout de cet ouvrage ennuyeux qui relate les périgrinations dans le monde entier d'un journaliste pêcheur "tous azimut et toutes techniques", qui chasse également, pas marrant car tout ceci sans aucune fantaisie, sans aucun humour, dans un style que je trouve lourd, une traduction bien imparfaite me semble t-il et une impression qui laisse passer pas mal de fautes de frappe et d'orthographe...!La totale!! J'ai essayé de venir à bout de ce pensum au cours d'un voyage en train mais j'avais sous la main également "les pieds dans l'eau" de R Fallet et très sincèrement... YAPAFOTO!!

Maurice Genevoix:

                                 La boite à pêche: la préciosité de la langue occulte un peu la pêche des bords de Loire elle même, et je me surprends à lire lentement, à devoir être très attentif pour saisir ces phrases travaillées avec un vocable recherché....et c'est un peu fatigant. Au risque de passer pour un Béotien , j'avoue que j'ai buté sur certains termes ou expressions...tels :
.un fardier de bûcherons, .....de l'eau fraichement lustrale,..... la tainaisie a tenu bon, ......on sent sur son ventre comme un incube,.... un garbotiau, ......au bord de la mouille,......elles s'apetissent toutes.....tas d'empêtraux...éclat jaune d'électrum....un lambeau d'andrinople rouge.........le pourchas....une affaire d'édilité.........
Où sont la sobriété, la précision et la pureté dans la simplicité d'un Hemingway..ou d'un Kessel qui pourtant lui rend un très vibrant hommage...?? Pt'ain, voila que je me permets de critiquer Genevoix!!

                                         Rémi des Rauches:la lutte d'un homme du XIX ème siècle pris entre la raison d'une vie citadine et la liberté de la pêche sur la Loire constitue un roman assez sombre dont la Loire est, certes, le personnage principal, ce qui n'en fait pas, contrairement à ce qu'il m'en avait été dit, un "livre de pêche" dont il doit être exclusivement question ici.!La langue est toujours aussi recherchée et en raison de l'époque qu'elle décrit, justifie le glossaire (de plusieurs pages )des termes technique employés à l'époque!

John Gierach:

       *Traité du zen et de l'art de la pêche a la mouche:ce "traité"  réunit des "récits"  dont la plupart avaient été publiés auparavant dans la revue flyfishing magazine sous le titre original: "Trout bum " ! Il ne s'agit donc pas d' un nouvel écrit "d'un seul jet", mais d'une "compilation" d'où le caractère très décousu..et d'autres défauts qui m'ont interpellé!!
Il y a peu de parties de pêche, et beaucoup de digressions ennuyeuses ...je me suis endormi sur la collection de mouches, impatienté à l'énumération de la trop longue liste de tous les facteurs de cannes en refendu, assortie de la liste des différents modèles, 16 pages quand même........alors que tout le monde aujourd'hui pêche avec du carbone...!!
Je n'avais rien à faire non plus de l'endroit hostile où l'auteur va pêcher sans me donner le moins du monde envie d' y aller..., ni de sa cafetière cabossée pleine de café imbuvable qui me poursuit pendant 6 pages et finit par m'ennuyer....quand à la canne "hantée" et au fantôme qui vient la voir dans la chambre à coucher....sans commentaire....!!
Le quatrième de couverture est un modèle du genre qui parle à propos de ce bouquin de "Joyau" et de l'auteur comme de "l'un des plus merveilleux"....ce qui est loin de se justifier à travers ce "Patchwork"  qui n'est
certainement pas l'ouvrage à travers lequel il faut découvrir cet auteur....et dont la traduction est , de plus, médiocre,
car je veux bien attribuer à la traduction les lourdeurs de cette phrase:

"Les truites qui se font souvent pêcher
développent la capacité à ne s'engager que lorsqu'elles croient être sûres de leur coup
,
en se gardant la possibilité de changer d'avis au dernier moment"..
..

que je traduirais volontiers en vrai français:

"Les truites très pêchées
ne s'engagent qu'à coup sûr
,
quittes à changer d'avis in extremis"

        *Truites et Cie: désireux de me réconcilier avec cet auteur si apprécié outre-atlantique, j'ai entamé cet autre ouvrage......pour l'abandonner à la page 115, après m'être ennuyé tout autant qu'avec le premier.....blabla sans suivi, digressions sans fin, descriptions ennuyeuses , considérations pseudo phiolosophiques sans grand  intérêt.....style et humour assez lourds peut être dus à une traduction là encore discutable..bref......terminé pour moi....décidément je ne "mords" vraiment pas....et ce n'est pas faute d'avoir essayé!!!!

       *Danse avec les truites:

......Bien que je n'aie pas lu ce dernier ouvrage, Dieu m'en garde, je constate que, je ne suis pas le seul à avoir été très déçu par cet auteur!!

*******************

Georges Harrison : Deux mois en Bretagne avec mon sac à dos et ma canne à mouche (1868)::traduit par P Phelipot et P.Troël, il s'agit d'un court fascicule représentant selon l'auteur lui même une "esquisse" d'un bref périple en Bretagne et où il est autant question de lieux, de villes, voire d'auberges.. que de quelques rivières assez brièvement décrites avec d'ailleurs certaines erreurs "géographiques" et des confusions signalées par l'éditeur....Très peu de pêche....mais une vision de l'époque sur la Bretagne qui semble être , pour l'auteur, un peu le Far West ...vision qui intéressera en premier lieu les Bretons .....qui ne peuvent cependant ignorer le superbe Golden Day de Romilly Fedden:


John Waller Hills: mes saisons de pêche à la mouche: il s'agit d'une sorte de guide de la pêche à la mouche des années 1900, donc bien loin de toute actualité, dans les chalk stream anglais , particulièrement la Test, malheureusement présenté comme une succession de saisons, de journées et de "paniers" évoquant l' inventaire d'un garde meuble  et dénué de toute fantaisie anecdotique ou d'écriture......j'ai été personnellement très déçu et me suis beaucoup ennuyé...!!

Paulus Hochgatterer - Brève histoire de pêche à la mouche: les tribulations et les bavardages de ces trois psychiatres au cours d'ne partie de pêche à la mouche m'ont ennuyé et je ne suis pas sûr d'avoir terminé la lecture de cet ouvrage...........


William Humphrey: La course amoureuse
:
j'ai trouvé ce bouquin assez poussiéreux, avec un goût de passé tristounet, lourdingue et ennuyeux....!!. Le coït vertical en public avec un vieux moche bedonnant est assez vulgaire et n'a pas grand chose à faire là, ...Quant aux narrations de la pêche au saumon, à la truite "à l'anglaise" c'est à dire très ennuyeuse...au bonefish....elles n'ont pas réussi à me faire "mordre"....trop de digressions et de longueurs..et par ailleurs je déteste la technique de la "lettre à un ami" dont abuse l'auteur, ça donne à l'écrit déjà pas marrant un côté très artificiel !!

JeanYves Kerboeuf: des poissons plein la tête
:Ce récit d'un Breton essentiellement pêcheur de saumon se confine aux côtes d'Armor et ne présente à mon sens pas grand intérêt!
*La relation de quelques rencontres de couples furtifs au bord de l'eau qui semblent beaucoup intéresser l'auteur m'ont choqué, je ne suis pourtant pas begueule, mais l'ambiance en reste assez sordide et malsaine, rien à voir avec les rencontres moins univoques, non équivoques et bien plus drôles rapportées par le "sorcier de Vesoul,"
*quant au récit de la mort brutale d'un saumonier à la traversée de la rivière, dont le corps déshabillé par le courant sera dévoré par les saumons, il m' a paru d'un goût plus que douteux, mélange malheureux de "la grève des truites" et "la truite du Planey" du même sorcier de Vesoul décidément très à l'honneur dans cet ouvrage!!

*Une demi page (32) m'a par contre ravi dans sa comparaison spirituelle et très bien vue des mouches "exactes Anglaises" avec les "mouches d'ensemble" du même sorcier de Vesoul et de son école...mais c'est très peu pour un ouvrage de 187 pages !!

Philippe Nicolas - L'enchantement de la rivière: déçu par un verbiage précieux souvent abscon et incompréhensible pour la plupart des mortels...pour parler de choses aussi simples que...la pêche au vairon!! Mais j'ai quand même appris:

Que :dame truite est un "bolide au dos bronze, aux flancs versicolores, reine de la rivière" ....
et que au cours d'aventures halieutiques homériques.......le moucheur vêtu de ses waders, sorte de pantalon étanche très souple qui permet de se lover au milieu de la rivière,.....se poétise, il mâche et rumine des brindilles de mots....avant que sa majesté saumon daigne se saisir de la pépite de plumes et de poils.....".................
en sachant que:
"cette ascèse le conduira à éprouver son corps sentant, vibrant, aimant... .. dans le creuset de sa retraite il attend confiant l'émergence d'une liberté de commencement, de recommencement" ..........................
et que: "plus il s'éloigne de lui et moins il disparaît car il se voit s'éloigner;d'autre part il se reconnaît de plus en plus. Il reconnaît le monde de plus en plus..".

Mais moi, je ne m'y suis pas reconnu dans ce galimatias...on continue...:

Il est vrai que:"la thébaïde du moucheur n'est pas un lieu de soleil et de sable ...."..

ce qui m'a achevé..mais j'ai repris vie en recevant
ce commentaire d'un authentique "grand" de la littérature halieutique dont je tairai le nom:

: "J'ai lu avec un vif intérêt, votre blog. Je partage tout à fait votre point de vue pour au moins deux auteurs: Philippe Nicolas, que je connais bien. Boyscout prétentieux et m'as-tu-vu et Negley Farson que, comme vous, je n'ai pu lire jusqu'au bout"

Pierre Perret - Les poissons et moi:: ..........je préfère de loin le génial et truculent auteur compositeur interprète de chansons au succès populaire mérité, à l'écrivain qui nous relate ses souvenirs de parties de pêche lors de différents voyages de pêche aux quatre coins du monde....en un "carnet de voyage".....sans grande originalité......sinon la bonne bouf et le bon vin au bord de l'eau en compagnie de ses copains habituels ...le requin de Nouvelle Calédonie, le thon des Tuamotous...les carangues des Galapagos, soit...le nombre et le poids des saumons d'Irlande lors de tel séjour avec tel guide, puis......nouveau séjour nouveaux saumons plus ou moins nombreux, plus ou moins lourds en compagnie de tel nouveau guide.....J'avoue que j'ai trouvé cela assez sympathique, comment aurait-il pu en être autrement quand on connaît "le personnage " qui irradie la sympathie.... mais également assez ennuyeux comme ' "inventaire"........désolé...car
                   
si tout le monde ne peut chanter comme Pierre Perret....tout le monde ne peut non plus écrire comme René Fallet...!!


W.Reisinger, E. Bauernfeind, E. Loidl: Guide Entomologique du pêcheur à la mouche
:
Cet ouvrage autrichien apparaît à première vue, à quelques détails près, comme très semblable à son prestigieux prédécesseur espagnol de Del Pozo et m'évoque plus un "doublon" sans grand intérêt qu'une réelle innovation!

Rouffaneau J M: Rabouin : à part les quelques premières pages qui laissent bien augurer de la suite hélas si consternante, et une ou deux pages vers la fin qui parlent du déclin du moulin du Plain, cet écrit est bourré de calembours dignes d un potache décérébré style le pêre hiscope , le pêcheur Cassoferage, Kahn Mohl ou Belfaysse ou encore bien plus fin...Saint Turon pêchant la rivière Barebaque sous le pont Latrouille, ou la rivière la Bafouillette entre Mezylui et Vazimoux...sans oublier la tribu des Frankons-touah dont Du bouha et Roger Budois ou Tyronnou Deulla qui boivent du jus de grenouille après avoir capturé dans le Doubs face à l'hotel Louchet (intelligente contrepétrie à propos de l'établissement de Piere Choulet !!) une raie zébrée de 1m50 ou un vairon géant de même taille….etc..du style de Madame de Bovoir qui monte des éphémères Sartrus biglosus .......je vous laisse juges mais..très peu pour moi ces pauvretés.... d'autant que d'écrire sous prétexte d'originalité des histoires à dormir debout , pour ne pas dire imbéciles, ne rime pas avec génie .....alors que l histoire du Moulin du Plain, dont il est question à travers ce Rabouin, a été parfaitement retracée par Vincent Lalu

Lalu Vincent : Contes et légendes du moulin du Plain  

et a inspiré à un auteur de talent un roman désopilant

   Quinot G:Pêche amour et jalousie
                   Saint-Pierre était Belge

Jean Louis Sanson: Peche à la mouche : J'e n'ai pas aimé:

Le "quatrième de couverture" écrit immodestement par l'auteur lui même et avec un formule que je trouve ridicule..." la météo est au pêcheur à la mouche ce que la musique est au danseur...tout le reste n'est que de la technique..."....avouez que c'est un peu "poussé" non ? Si je vois mal Noureev danser sans musique, je vois beaucoup d'excellents palmistes ne pas trop se soucier des finesses extrèmes de la météo avec lesquelles il m'a profondément rasé...ni d'ailleurs des cartes solunaires si chères à l'auteur, météorologue de profession, ceci expliquant cela!!

Le rapide survol historique qui passe de Albert Petit à De Boisset ,Pelletier et son Maître Miramont, rien à dire...mais .....ensuite le vide absolu avant que n'arrive "Zorro Sanson"....... R Rocher et JP Pequegnot, Johan Wulf entre autres..........inconnus au bataillon,,. faut le faire , non??

La suffisance ("Suffisance provient presque toujours d'insuffisance" disait C Régismanset!!) de l'auteur de ces phrases:
"
il faut donner la chance a d'autres pêcheurs de pouvoir accéder à cet univers magique de la pêche à la mouche élevée au niveau de l'art C'est pourquoi j'ai cru bon d'apporter ma modeste(tu parles!!) contribution afin d'ajouter une nouvelle pierre à l'édifice"....
"de temps en temps je m'émerveille du coup de ligne réussi...Le fruit de l'expérience. Le déploiement parfait de la ligne-conçue de mes propres mains- pour placer la mouche juste où il faut dans une discrétion absolue, ......"

La fabrication de soies avec des instruments cabalistiques et une technique digne du Moyen Âge pour sortir 10cm en 2 heures!

Le reste : banalités sur quelques montages de mouches, sur les insectes, le comportement des poissons.......rien de bien original!..

"Je viens de le finir le livre de sanson .... franchement merci de me l'avoir prêté ça m'a permis d'économiser 25¤ !! ... le prix n'est absolument pas justifié à mon sens ! de tout le bouquin, les informations qui m'on intéressées tiennent en 1 page je pense ! .... et encore, j'ai l'impression de lire un mauvais plagiat de Miramont ! quand au style, il y a effectivement des formulations que l'on peut interpréter comme de la suffisance !"

. Salut ,

A éviter !C’est cher payer pour un livre qui nous donne quelques recettes de fabrication d’une soie , et d’élasticité de bas de ligne avec de l’oseille ! Aucune tournure poétique , rien à voir avec la philosophie personnelle de Miramont !

Deux points positifs: l'auteur écrit bien..et dessine bien car le dessin page 101 reproduit sur le quatrième de couverture est très réussi !


Paul Torday: Partie de pêche au Yémen
:ce bouquin est pour moi raté, et ce n'est pas un livre de pêche..!! L'idée de départ était très marrante mais elle a été très mal exploitée...

1/ la composition faite d'échanges de correspondances, d'interviews, voire de script d'émissions de télé est complètement décousue et fatigante à suivre
2/Les personnages féminins de l'épouse(Mary) et celui de la "chargée d'affaires" (Harriet)sont complétement inutiles et...ratés et évoluent dans des péripéties "à la mords moi le noeud",
3/Le personnage lui même du cheik est totalement évanescent et irréel, très peu convaincant, tout comme le dénouement théatral un peu "facile".....
4/Les manoeuvres des politiques sont désolantes...mais cela ne nous apprend rien......et l'ensemble est bien trop long..!

5/Le quatrième de couverture ,comme trop souvent, exagérément élogieux pour " faire vendre" joue son rôle commercial à l'égard des "gogos" que nous sommes!

Ch. de Vazeilles A la mouche sur les cours d'eau du Gévaudan
:
Gévaudan est une expression obsolète, comme dans ce livre la petite partie technique désuète, et tout comme la
description des rivières décrites telles qu'elles étaient avant le dégradation survenue après la seconde guerre mondiale...mais où sont les neiges d'antan ??